L EXAMEN CLINIQUE (EC) DE L AÎNÉ. CAS SPPA session3 Debbiche Frédérique - Mastromauro Laura Année 2021/2022

Texte intégral

(1)

L’EXAMEN CLINIQUE (EC) DE L’AÎNÉ

CAS SPPA session3

Debbiche Frédérique - Mastromauro Laura

Année 2021/2022

(2)

HEdS-Genève 12 novembre 2021

• Comprendre les enjeux de l’EC pour l’infirmière

• Argumenter les spécificités de l’EC chez l’aîné

• Analyser le besoin d’un EC

• Développer des compétences dans l’EC pulmonaire, cardiaque, digestif et mental

OBJECTIFS VISES

L’examen clinique de l’aîné

(3)

HEdS-Genève 12 novembre 2021

• 8h30 à 12h : Cours théorique sur l’examen clinique

• Mini-pauses régulières

• Repas à 12h

• 13h00-16h30 : Ateliers pratiques PLAN DE LA JOURNEE

3

L’examen clinique de l’aîné

(4)

HEdS-Genève 12 novembre 2021

• Votre perception de cette pratique ?

• De celle de vos collègues ?

• Des autres professionnels ?

REPRESENTATIONS DE L’EC

L’examen clinique de l’aîné

(5)

HEdS-Genève 12 novembre 2021

Pratique qui existe depuis une vingtaine d’années aux Etats Unis

Une dizaine d’année au Canada et dans les pays du nord de l’Europe

Depuis 2012 au niveau Bachelor dans les HES Suisse

HISTORIQUE DE L’EC

5

L’examen clinique de l’aîné

(Massebiaux et al, 2016)

(6)

HEdS-Genève 12 novembre 2021

DEFINITION DE L’EC

L’examen clinique de l’aîné

«Evaluation clinique et mentale d’une personne symptomatique qui permet d’effectuer un jugement clinique infirmier pour être en mesure de prononcer d’une part la normalité de la manifestation (normal ou anormal) et, d’autre par la gravité de la manifestation (urgente ou non urgente, légère/modérée/sévère» (Voyer, 2011)

L’évaluation clinique vise à l’identification et la réponse aux besoins des patients. Il permet de formuler des diagnostics infirmiers et/ou

des problèmes à traiter en collaboration interdisciplinaire, le choix des

(7)

HEdS-Genève 12 novembre 2021

DIFFERENCE ENTRE UN EC INFIRMIER ET MEDICALE

7

L’examen clinique de l’aîné

Quel est pour vous la différence entre un EC infirmier et

médicale ?

(8)

HEdS-Genève 12 novembre 2021

 La détérioration clinique passe souvent inaperçue chez les patients

hospitalisés et l’urgence clinique est mal appréciée ( Massey et al, 2008)

 Ils existent des prodromes aux détériorations et aux gestions médicales tardives qui favorisent un état grave de santé du patient (Jones DA et al, 2011)

 De par leur présence les infirmières sont les plus à même d’effectuer une surveillance efficace (Gueyer, 2015 ; Chua et al, 2013 ; Parker, 2014)

BENEFICES DE L’EC

L’examen clinique de l’aîné

(9)

HEdS-Genève 12 novembre 2021

Les capacités et habiletés élevées en surveillance clinique sont en lien directe avec la baisse du taux de décès survenue au décours d’une hospitalisation ( Schmid et al, 2007 ; Aiken et al ,2003)

 A domicile, la surveillance optimale infirmière est associés à une diminution de la mortalité et de la gravité des symptômes psychologiques. Les visites médicales, les entrées et les temps hospitalisations sont réduits (Tsuchihashi-Makaya et al, 2013 ; Abid- Hahbaghery et al, 2013)

BENEFICES DE L’EC

9

L’examen clinique de l’aîné

(10)

HEdS-Genève 12 novembre 2021

ELEMENTS IMPERATIFS POUR FAIRE UN EC

(11)

HEdS-Genève 12 novembre 2021

COMMENT

11

L’examen clinique de l’aîné

D’après vous, quels éléments vous permet de faire un examen clinique pertinent et d’appliquer les

interventions infirmières ?

(12)

HEdS-Genève 12 novembre 2021

ELEMENTS GENERAUX POUR ETABLIR UN EC

L’examen clinique de l’aîné

• En appliquant une procédure précise pour effectuer des hypothèses sur un problème de santé (Voyer, 2011)

• En utilisant un observation minutieuse de la personne et de ses réactions dans son environnement réalisée (Cloutier et al., 2010)

• En utilisant les sens du toucher, de la vue, de l’ouïe et de l’odorat (Cloutier et al., 2010)

• En utilisant un langage précis (Voyer, 2011)

• En effectuant des surveillances cliniques spécifiques à l’état de santé des personnes à risque de

développer des problèmes de santé, en différenciant le type d’EC en fonction des cas (Voyer,

2011)

(13)

HEdS-Genève 12 novembre 2021

Identifier les constatations anormales

1

Localiser ces constatations anatomiquement

2

Interpréter les constatations en termes de processus probable

3

Faire des hypothèses sur la nature du problème du patient

4

Tester les hypothèses et retenir un diagnostic provisoire

5

Elaborer un projet que le patient peut accepter

6

LE RAISONNEMENT CLINIQUE DANS L’EXAMEN CLINIQUE

13

L’examen clinique de l’aîné

Bates, 2006

(14)

HEdS-Genève 12 novembre 2021

Le jugement clinique sûr et l’EC

L’examen clinique de l’aîné

« Le qualificatif de sûr signifie que l’opinion de l’infirmière à propos de la situation est fiable. La fiabilité de l’opinion émise est au liée au processus de raisonnement critique utilisé par l’infirmière pour interpréter les données observées» (Doyon, O., Longpré, S. 2016)

« 5 composants entrent en jeu dans le développement du raisonnement

clinique : les connaissances spécifiques, l’expérience, les compétences,

les attitudes ainsi que les normes intellectuelles et professionnelles»

(15)

HEdS-Genève 12 novembre 2021

Les composants et l’EC

inspiré par Doyon, O., Longpré, S. 2016

15

L’examen clinique de l’aîné

• Les connaissances spécifiques : l’infirmière mobilise principalement ses connaissances en anatomie et en physiologie en lien avec le vieillissement physiologique et pathologique

• L’expérience : favorise la réalisation de l’EC pour poser des hypothèses fondées sur la méthode hypothético-déductive

• Les compétences : liées à une démarche scientifique, au raisonnement intellectuel et à la démarche de soins permet d’analyser les données

• Les attitudes : responsabilité, persévérance dans la compréhension des situations complexes, curiosité face aux recherches d’informations, esprit critique (évaluations des données contradictoires), prudence et sécurité

• Normes pour l‘analyse des données et la communication :

• Intellectuelles : clarté, précision, logique et intégrité

• Professionnelles : éthique et déontologie

(16)

HEdS-Genève 12 novembre 2021

TYPES D’EXAMENS CLINIQUES

(17)

HEdS-Genève 12 novembre 2021

L’évaluation clinique initiale permet «d’identifier des signes et des symptômes révélant des problèmes de santé»

L’évaluation clinique de suivi ou surveillance clinique en cours d’évolution a pour but

«de suivre l’évolution de l ‘état de santé de la personne et de déceler les éventuelles complications»

EXAMEN CLINIQUE EN SITUATION INITIALE ET DE SUIVI

17

L’examen clinique de l’aîné

(Ducraux et al, 2018)

(18)

HEdS-Genève 12 novembre 2021

ETAT CLINIQUE DU PATIENT

(19)

HEdS-Genève 12 novembre 2021

DIFFERENCE SUR L’ETAT CLINIQUE DU PATIENT

19

L’examen clinique de l’aîné

ETAT NORMAL • FONCTIONNEMENT OPTIMAL

• FONCTIONNEMENT USUEL

MANIFESTATIONS CLINIQUES SANS EFFETS SUR LE FONCTIONNEMENT

MANIFESTATIONS TYPIQUES

MANIFESTATIONS ATYPIQUES ETAT PATHOLOGIQUE

CHANGEMENTS NON PATHOLOGIQUES LIES AU

VIEILLISSEMENT

Si mauvaise connaissance du vieillissement normal risque de deux types

d’erreur : erreur de type A et B

(Voyer, 2011)

(20)

HEdS-Genève 12 novembre 2021

•Intervenir sur un problème qui constitue en fait un phénomène normal du vieillissement

Erreur de type A

•Ne pas tenir compte d’un vrai

problème de santé en croyant qu’il est lié au vieillissement normal

Erreur de type B

DIFFERENCE SUR L’ETAT CLINIQUE DU PATIENT

L’examen clinique de l’aîné

(21)

HEdS-Genève 12 novembre 2021

S’appuyer sur le principe de l’impact fonctionnel pour éviter de faire des erreurs de type A ou B et déterminer

si c’est un état pathologique

DIFFERENCE SUR L’ETAT CLINIQUE DU PATIENT

21

L’examen clinique de l’aîné

(Voyer, 2011)

(22)

HEdS-Genève 12 novembre 2021

• La perte de l’autonomie fonctionnelle & décisionnelle

• Une modification de l’état mental

• Un changement de comportement

Brainstorming : Donnez-moi des manifestations associés à ses trois

LES 3 SIGNES CLINIQUES MAJEURS DE L’ETAT PATHOLOGIQUE CHEZ L’AÎNE

L’examen clinique de l’aîné

(23)

HEdS-Genève 12 novembre 2021

Les manifestations associées à la perte d’autonomie fonctionnelle et décisionnelle chez le sujet âgé ne sont pas spécifiques et sont donc

difficiles à détecter LA PERTE D’AUTONOMIE

23

L’examen clinique de l’aîné

(Arcand et Hébert, 2007)

Sur le plan physique : Faiblesse

Perte d’appétit Chutes

Sur le plan psychologique : Apathie

Une perturbation de l’humeur Manque d’intérêt

Importance d’utiliser des outils d’évaluation pour comparer un score actuel à un score antérieur (ex: Système de mesure de l’autonomie fonctionnelle

SMAF)

(24)

HEdS-Genève 12 novembre 2021

Le seul signe d’un problème de santé (pneumonie, effet indésirable d’un

médicament, fécalome etc…) est très souvent une modification de l’état mentale.

Evaluation clinique sur chacune des fonctions mentales suivantes primordiale (voir slide ultérieure)

UNE MODIFICATION DE L’ÉTAT MENTAL

L’examen clinique de l’aîné

Etat de conscience

Attention

Mémoires (à court terme et à long terme

Concentration

Organisation de la pensée

Fonctions exécutives

Fonctions perceptuelles

Idées délirantes

(25)

HEdS-Genève 12 novembre 2021

« L’ainé a souvent des comportements inhabituels (atypique) lorsqu’il a des problèmes de santé »

« un changement de comportement, l’apparition ou l’arrêt d’un comportement usuel devrait toujours éveiller des soupçons chez l’infirmière »

voir liste non exhaustive ci-dessous

Un changement de comportement

25

L’examen clinique de l’aîné

Comportements hyperactifs

Comportements hypo actifs

Autres

 Agitation motrice

(coups, lancer d’objets,

incapacité à rester en place)

 Agitation verbale

(répétition des demandes, cris)

 Combativité

 Errance

 Résistance aux soins

 Retrait, isolement

 Immobilité

 Ralentissement moteur

 Changements de personnalité

 Apathie

 Irritabilité

 Modification du sommeil

Voyer, 2011

(26)

HEdS-Genève 12 novembre 2021

LA PROCEDURE DE L’EXAMEN CLINIQUE

(27)

HEdS-Genève 12 novembre 2021

Dimensions Caractéristiques

Infirmières Connaissances

• Posséder des connaissances nécessaires à la réalisation de l’examen

• Maitriser les effets du vieillissement normal pour repérer ce qui est anormal

Aspects pratiques

• Posséder un stéthoscope de qualité

• S’assurer d’avoir suffisamment de temps pour faire l’examen de façon à respecter le rythme de l’aîné

• Adapter l’approche auprès de la personne présentant de troubles cognitifs ou d’autres troubles de la communication

Communication

• Connaître les principes d’une communication optimale

• Prendre en considération les déficits cognitifs et sensoriels

• Être sensible aux limites fonctionnelles de l’aîné

LA PREPARATION

Selon L’EC de l’aîné de Ph, Voyer (2017)

27

L’examen clinique de l’aîné

(28)

HEdS-Genève 12 novembre 2021

Dimensions Caractéristiques

Aîné Communication

Tenir compte des capacités visuelles et auditives de la personne :

• S’assurer qu’il porte ses lunettes (en cas de déficit)

• S’assurer qu’il porte son appareil auditif (en cas de déficit)

Aspects pratiques

• S’assurer que l’aîné se s ente à l’aise et installé confortablement

• S’assurer que le moment est approprié pour l’examen : fatigue, douleur, prise du traitement affectant l’état de conscience, intensité des activités précédents l’examen…

Respecter les particularités culturelles de l’aîné Environnement Adapter les lieux et respecter l’intimité de la personne

LA PREPARATION

L’examen clinique de l’aîné

(29)

HEdS-Genève 12 novembre 2021

https://www.youtube.com/watch?v=WxkpXN6Xsv8&feature=youtu.be&list=PLDeZyroxJyARWgFxiOKS3vJlPp72mu1qP

Le PQRSTU en image

29

L’examen clinique de l’aîné

(30)

HEdS-Genève 12 novembre 2021

L’anamnèse avec la méthode PQRSTU

L’examen clinique de l’aîné

Voyer,

201https://whttps://www.dropbox.com/s/7jggbt6pv81dsru/Capture%20d%27%C3%A9cran%202019-11- 21%2007.16.04.png?dl=0ww.dropbox.com/s/7jggbt6pv81dsru/Capture%20d%27%C3%A9cran%202019- 11-21%2007.16. https://www.dropbox.com/s/7jggbt6pv81dsru/Capture%20d%27%C3%A9cran%202019- 11-21%2007.16.04.png?dl=0 04.png?

https://www.dropbox.chttps://www.dropbox.com/s/7jggbt6pv81dsru/Capture%20d%27%C3%A9cran%20

2019-11-21%2007.16.04.png?dl=0om/s/7jggbt6pv81dsru/Capture%20d%27%C3%A9cran%202019-11-

21%2007.16.04.png?dl=0dl=01

(31)

HEdS-Genève 12 novembre 2021

Le PQRSTU Mode

Journaliste

Méthode Ph Voyer Revisité/adapté

31

L’examen clinique de l’aîné

Questions

Provoquer

Pallier

• Qu’est ce qui provoque/ entraîne ou aggrave/augmente l’intensité du symptôme ?

• Qu’est ce qui soulage /diminue symptôme ? Quantité

Qualité et Impact

• Décrivez-moi votre symptôme

• Quelle est l’intensité , sur une échelle de 0 à 10 ?

• Impact fonctionnel : dans quelle mesure ce symptôme influence –t’il sur vos activités, vos tâches, vos loisirs ? Région

Irradiation

• Dans quel région ou à quel endroit se manifeste-t ’il/se situe-t ’il ?

• Votre symptôme s’étend-il à d’autres endroits ?

• Si oui, où ? Symptômes

associés

• Avez-vous éprouvé d’autres symptômes ou de sensations inhabituelles accompagnant le symptôme dominant ?

• Avez-vous observé d’autres signes ou changements en plus du symptôme dominant ? Temps

Intermittence

• Depuis quand votre symptôme se manifeste-t’ il ?

• Votre symptôme est-il constamment présent ou se manifeste-il par épisodes ?

• S’il est intermittent :

o Combien de temps dure- t’ il à chaque manifestation ?

o Combien de fois l’avez-vous ressenti durant la dernière journée, la dernière semaine ou le dernier mois ? o A quel moment apparait-il ,

Understand • De quel problème croyez-vous qu’il s’agit ?

• Quelle en est la cause, selon vous ?

• Avez-vous déjà vécu ou ressenti cela dans le passé

P

Q

R S

T

U

(32)

HEdS-Genève 12 novembre 2021

Le PQRSTU Mode

Enquêteur

Méthode Ph Voyer Revisité/adapté

L’examen clinique de l’aîné

Questions

Trouver des réponses aux questions-ci-dessous en utilisant les différentes sources d’informations (observation, proche,,,)

Provoquer

Pallier

• Qu’est ce qui provoque/ entraîne ou aggrave/augmente l’intensité du symptôme de l’aîné ?

• L’aîné semble-t ’il prendre des mesures pour soulager/diminuer le symptôme dominant ?

• Avez-vous pris des mesures, adaptez des actions qui semblent soulager/diminuer symptôme de l’aîné ? Quantité

Qualité et Impact

• Comment ce symptôme se manifeste-t’il ?

• Décrivez ce que vous observez ( problème de mémoire, vomissements…)

• Impact fonctionnel : Comment qualifiez-vous les répercussions du symptôme?

• Influence –t’il les activités, les tâches, les loisirs de l’aîné?

Région Irradiation

• Dans quel région ou à quel endroit se manifeste-t ’il/se situe-t ’il ?

• Le symptôme semble t’il s’ étendre à d’autres endroits ?

• Si oui, où ? Symptômes

associés

• Avez-vous identifié d’autres symptômes accompagnant le symptôme dominant ?

• Avez-vous observé d’autres signes ou changements en plus du symptôme dominant ? Temps

Intermittence

• Depuis quand ce symptôme se manifeste-t’il ?

• Votre symptôme vous semble-t ’il constant présent ou se manifeste-il par épisodes ?

• S’il est intermittent :

• Combien de temps dure- t’ il à chaque manifestation ?

P

Q

R S

T

(33)

HEdS-Genève 12 novembre 2021

A : Allergies (médicaments, aliments, environnement)

• Avez-vous des allergies connues ?

• Avez-vous des intolérances ou des allergies alimentaires

• Quels types de réactions allergiques faites-vous ?

M : Médicaments (prescrits ou en vente libre, produits naturels, tabac, alcool, drogue)

• Quels médicaments prescrits ou en vente libre, consommez-vous ?

• Quels sont la posologie ?

• Consommez-vous de l’alcool ? Quelle quantité ? Quelle fréquence ?

P : Passé (antécédents médicaux, chirurgicaux, familiaux) L: Last Meal (dernier repas-évaluation nutritionnel)

• A quand remonte votre dernier repas ? Qu’avez-vous mangé ?

• Avez-vous bon appétit ? Avez-vous perdu du poids involontairement ?

E : Environnement (histoire et relations familiales, histoire sociale, activité professionnelle, traditions culturelles et religieuses, habitudes de vie )

AMPLE : Histoire de la maladie l’EC

inspiré par Doyon, O., Longpré, S. 2016

33

L’examen clinique de l’aîné

(34)

HEdS-Genève 12 novembre 2021

• Âge : 80ans

• Lieu : Domicile

Contexte :

Vous êtes infirmier-ère à domicile qui rendez visite pour la deuxième fois à M. Villon sur demande de son médecin traitant car il présente des douleurs. De plus, le médecin vous fait part qu’il refuse de se déplacer à son cabinet et ne laisse plus entrer chez lui les aides-soignants pour la toilette du matin depuis hier. Il vous dit qu’il s’inquiète pour ce patient et vous demande d’aller évaluer la situation car il a le sentiment que celui-ci s’isole…

Médication actuelle :

• Antihypertenseur : Beloc Zok® 25 mg 1x/j le soir, Captopril® 50 mg 1x/j p.o

• Dafalgan ® 1g matin-midi-soir

• Lorazepam ® 1 mg le soir p.o

• Aspirine cardio® 100mg 1x/j p.o le matin

• Atorvastatine ® 20mg 1x/j p.o le soir

Situation de M. François Villon

L’examen clinique de l’aîné

(35)

HEdS-Genève 12 novembre 2021

• Quels symptômes dominants ?

L’ANAMNESE

35

L’examen clinique de l’aîné

(36)

HEdS-Genève 12 novembre 2021

Objectiver les symptômes présentés Quatre étapes:

• Inspection

• Palpation

• Percussion

• Auscultation

• Mesures complémentaires (pression artérielle, saturométrie…)

L’EXAMEN PHYSIQUE

L’examen clinique de l’aîné

(37)

HEdS-Genève 12 novembre 2021

L’inspection :

• Observation globale de la personne minutieuse :

- observation de la démarche - observation de la posture

- observation de la position dans lit - observation de l’habillement

- observation de l’apparence générale

• Observation des systèmes de signes de gravité :

• Marbrures

• Cyanose

• Sueurs

• Tirage

• Vomissements…

L’EXAMEN PHYSIQUE l’EC

inspiré par Doyon, O., Longpré, S. 2016

37

L’examen clinique de l’aîné

(38)

HEdS-Genève 12 novembre 2021

Palpation : Le toucher, les différentes utilisations de la main

• Pulpe des doigts ex : perception des pouls

• Paume de la main ex: perception des vibrations

• Dos de la main ou des doigts ex: perception de la température

• Préhension avec la main complète ex: délimitation des organes, des masses

• Palpation légère

• Palpation du pouls

• Palpation d’un membre

• Palpation profonde

• Evaluer le volume d’un organe

L’EXAMEN PHYSIQUE l’EC

inspiré par Doyon, O., Longpré, S. 2016

L’examen clinique de l’aîné

(39)

HEdS-Genève 12 novembre 2021

Percussion : Evaluer la densité des tissus ou organes percutés

• Percussion direct : ex : percussion des sinus

• Percussion indirect : recherche de sons de percussions, ex : percussion du thorax postérieur

• Recherche de douleur à la percussion : ébranlement d’un organe pour mettre en évidence une douleur, ex : atteinte rénale/foie

• Percussion indirecte à l’aide d’un objet : utilisation du marteau à reflexes

L’EXAMEN PHYSIQUE l’EC

inspiré par Doyon, O., Longpré, S. 2016

39

L’examen clinique de l’aîné

(40)

HEdS-Genève 12 novembre 2021

Percussion : Les caractéristiques des sons obtenus par percussion

inspiré par Doyon, O., Longpré, S. 2016

L’EXAMEN PHYSIQUE

L’examen clinique de l’aîné

Sons Caractéristiques

Matité Faible intensité

Très courte durée Submatité Intensité moyenne

Courte durée Sonorité Intensité forte

Durée plus longue Hypersonorité Intensité très forte

Durée très longue

(41)

HEdS-Genève 12 novembre 2021

Auscultation : Ecoute directe des bruits corporels à l’aide d’un stéthoscope Conseils :

Attention à l’interprétation: multiplier les séances d’auscultation afin d’affiner son oreille à l’écoute et

l’interprétation des bruits normaux ( sons cardiaques, vasculaires, pulmonaires, péristaltisme intestinal) Techniques de l’auscultation

inspiré par Doyon, O., Longpré, S. 2016

L’EXAMEN PHYSIQUE

41

L’examen clinique de l’aîné

Techniques Descriptions et buts

Utilisation de la cupule du stéthoscope

Perception des bruits basses fréquences, sons graves:

• Bruits cardiaques B3 et B4

• Souffles d’anomalies vulvaires Utilisation du diaphragme

du stéthoscope

Perception des bruits hautes fréquences, soins aigus :

• Bruts pulmonaires

• Péristaltisme intestinal

• Bruits cardiaques B1 et B2

• Souffles d’anomalies vulvaires

• Frottement péricardique

(42)

HEdS-Genève 12 novembre 2021

Auscultation : Différents bruits entendus

inspiré par Doyon, O., Longpré, S. 2016

L’EXAMEN PHYSIQUE

L’examen clinique de l’aîné

Catégories de bruits Exemple de bruits

Bruits vasculaires Souffles ou sons ressemblants à des turbulences

Bruits intestinaux Bruits hypoactifs

Bruits hyperactifs

Absence de bruits : iIéus

Bruits cardiaques Différents types de bruits surajoutés, exemple :Bruits de galop, souffles

Bruits pulmonaires Bruits trachéaux, bronchiques anormaux

(43)

HEdS-Genève 12 novembre 2021

Les éléments de l’EC s’inscrivent dans les données des transmission ciblées (DAR/DIR) pour déterminer les interventions de soins infirmières

LA NOTE AU DOSSIER

43

L’examen clinique de l’aîné

Ph Voyer 2017

(44)

HEdS-Genève 12 novembre 2021

Méthode de communication interprofessionnelle

L’examen clinique de l’aîné

ISBAR

• Identification : Qui parle, Qui est l’interlocuteur, De qui parle t’on

• Situation : Le contexte, le motif de la consultation, description précise de la plainte…

• Background : ATCD personnels et /ou thérapeutique, les traitements = éléments significatifs pour la situation

• Assessment : les résultats de l’EC complet ( anamnèse + examen physique)

• Recommandations : demandes précises en lien avec les constats de l’infirmière

(45)

HEdS-Genève 12 novembre 2021

LES DIFFERENTS DOMAINES DE L’EC

45

(46)

HEdS-Genève 12 novembre 2021

PQRSTU PULMONAIRE

Ph. Voyer 2017

L’examen clinique de l’aîné

P

Q

R S

T

(47)

HEdS-Genève 12 novembre 2021

EC PULMONAIRE

Ph Voyer 2017

47

L’examen clinique de l’aîné

https://www.youtube.com/watch?v=e0qJcXWBJ24

(48)

HEdS-Genève 12 novembre 2021

PQRSTU CARDIAQUE

Ph Voyer 2017

L’examen clinique de l’aîné

P

Provoquer

Pallier

• Qu’est ce qui provoque/ entraîne ou aggrave/augmente votre DRS?

• Qu’est ce qui soulage /diminue votre DRS ?

Q

Qualité et Impact Quantité

• Décrivez-moi votre DRS, est-ce une brûlure, un pincement ou un étirement ?

• Ressentez-vous une pesanteur, une oppression ?

• Quelle est l’intensité de votre DRS , sur une échelle de 0 à 10 ?

• Impact fonctionnel : dans quelle mesure votre DRS influence –t’il sur vos activités, vos tâches, vos loisirs ?

R

Région

Irradiation

• Dans quel région ou à quel endroit votre DRS se manifeste-t ’il/se situe-t ’il ?

• Votre DRS s’étend-il à d’autres endroits ?

• Si oui, où , montrez-moi ?

• La douleur irradie-t-elle dans votre dos, votre mâchoire, votre épaule ?

S

Symptômes associés

Signes

• Avez-vous ressenti d’autres malaises, d’autres sensations inhabituelles ou nouvelles en plus de la DRS ?

• Avez-vous observé d’autres signes inhabituels ou de signes nouveaux en plus de la DRS?

T

Temps

Intermittence

• Depuis quand votre DRS se manifeste-t’ elle ?

• Votre DRS est-elle constante ou se manifeste-il par épisodes ?

• Si elle est intermittente :

• Combien de temps dure- t’ elle ?

(49)

HEdS-Genève 12 novembre 2021

L’EC CARDIAQUE

Ph Voyer 2017

49

L’examen clinique de l’aîné

https://monlab-docs.s3.amazonaws.com/voyer_exam_clin_aine/Documents/Auscultation/bruits_cardiaques.mp4

(50)

HEdS-Genève 12 novembre 2021

PQRSTU Digestif : exemple vomissement

Ph Voyer 2017

L’examen clinique de l’aîné

P

Provoquer

Pallier

• Qu’est ce qui provoque/ entraîne ou aggrave/augmente vos vomissements ?

• Qu’est ce qui atténue vos vomissements ?

Q

Qualité et Impact Quantité

• Décrivez-moi le contenu de vos vomissements ? Quelle en est la texture ? La couleur ? Y avait-il du sang ?

• Quelle quantité de matière vomissez-vous ?

• Impact fonctionnel : dans quelle mesure les vomissements influencent –t’ils sur vos activités, vos tâches, vos loisirs ?

R

Région

Irradiation

Sans objet Sans objet

S

Symptômes associés

Signes

• Avez-vous ressenti d’autres malaises, d’autres sensations inhabituelles ou nouvelles en plus des vomissements ?

• Avez-vous observé d’autres signes inhabituels ou de signes nouveaux en plus des vomissements ?

T

Temps

Intermittence

• Depuis quand avez-vous des nausées / vomissements ?

• Vos nausées / vomissements sont-ils constants ou se manifestent-ils par épisodes ?

• Est-ce que vos nausées / vomissements sont intermittents :

• Combien de temps dure- t’ elles ?

(51)

HEdS-Genève 12 novembre 2021

L’EC DIGESTIF

Ph Voyer 2017

51

L’examen clinique de l’aîné

(52)

HEdS-Genève 12 novembre 2021

L’EC MENTAL

Ph Voyer 2017

L’examen clinique de l’aîné

(53)

HEdS-Genève 12 novembre 2021

PQRSTU Mental : exemple d’une plainte mnésique

Ph Voyer 2017

53

L’examen clinique de l’aîné

P

Provoquer

Pallier

• Qu’est ce qui provoque/ entraîne ou aggrave/augmente votre problème de mémoire ?

• Qu’est ce qui atténue votre problème de mémoire ?

Q

Qualité et Impact Quantité

• Décrivez-moi votre problème de mémoire ?

• Quelle est l’intensité de votre problème de mémoire , sur une échelle de 0 à 10 ?

• Impact fonctionnel : dans quelle mesure votre problème de mémoire influence–t’il sur vos activités, vos tâches, vos loisirs ?

R

Région

Irradiation

Sans objet Sans objet

S

Symptômes associés

Signes

• Eprouvez-vous d’autres malaises, d’autres sensations inhabituelles en même temps que votre problème de mémoire ?

• Avez-vous observé d’autres signes inhabituels ou changements en plus de votre problème de mémoire ?

T

Temps

Intermittence

• Depuis quand avez-vous votre problème de mémoire ?

• Vos problèmes de mémoire sont-ils toujours présents ou se manifestent-ils par épisodes ?

• S'ils sont intermittents :

• Combien de temps durent-ils à chaque manifestation?

• Combien de fois avez-vous eu des problèmes de mémoire durant la dernière journée, la dernière semaine ou le dernier mois ?

• A quel moment apparait-ils ?

U

Understand • De quel problème croyez-vous qu’il s’agit ?

• Quelle en est la cause, selon vous ?

(54)

HEdS-Genève 12 novembre 2021

L’EC MENTAL : ETAT MENTAL

L’examen clinique de l’aîné

(55)

HEdS-Genève 12 novembre 2021

L’EC MENTAL : troubles cognitifs

55

L’examen clinique de l’aîné

(56)

HEdS-Genève 12 novembre 2021

L’EC Bucco dentaire et déglutition

L’examen clinique de l’aîné

Ph Voyer 2017

(57)

HEdS-Genève 12 novembre 2021

PQRSTU Digestif : exemple douleur à la déglutition

Ph Voyer 2017

57

L’examen clinique de l’aîné

P

Provoquer

Pallier

• Qu’est ce qui provoque/ entraîne ou aggrave/augmente vos douleurs quand vous avalez?

• Qu’est ce qui atténue vos douleurs quand vous avalez?

Q

Qualité et Impact Quantité

• Décrivez-moi vos douleurs quand vous avalez ? Quelle est la sensation ? Serrement ? Brûlure ? Pincement ?

• Quelle quantité de matière vomissez-vous ?

• Quelle est l’intensité de votre douleur lorsque vous avalez , sur une échelle de 0 à 10 ?

• Impact fonctionnel : dans quelle mesure la douleur influence–t’elle sur vos activités, vos tâches, vos loisirs ?

R

Région

Irradiation

• A quel endroit exactement apparaissent vos douleurs lorsque vous avalez ?

• Est-ce que vos douleurs lorsque vous avalez irradient ailleurs ?

S

Symptômes associés

Signes

• Avez-vous ressenti d’autres malaises, d’autres sensations inhabituelles ou nouvelles en plus de la douleur lorsque vous avalez ?

• Avez-vous observé d’autres signes inhabituels ou de signes nouveaux de la douleur lorsque vous avalez ?

T

Temps

Intermittence

• Depuis quand avez-vous ressentis de la douleur lorsque vous avalez ?

• Ressentez-vous constamment de la douleur lorsque vous avalez ?

• Si vos douleurs lorsque vous avalez sont intermittents :

• Combien de temps dure- t’ elles ?

• Combien de fois l’avez-vous ressenti durant la dernière journée, la dernière semaine ou le dernier mois ?

• A quel moment apparait-elles ?

U

Understand • De quel problème croyez-vous qu’il s’agit ?

• Quelle en est la cause, selon vous ?

• Avez-vous déjà vécu ou ressenti cela dans le passé

(58)

HEdS-Genève 12 novembre 2021

L’EC Admission

L’examen clinique de l’aîné

(59)

HEdS-Genève 12 novembre 2021

L’EC Situation complexe

59

L’examen clinique de l’aîné

(60)

HEdS-Genève 12 novembre 2021

BIBLIOGRAPHIE

• Adib,-Hajbaghery, M. et al. (2013). The Role of Continuous Care in Reducing Readmission for Patients with Heart Failure. J Caring Sci. 2(4):255-67.

• Aiken, L.H. et al. (2003) Educational Levels of Jospital Nurses and Surgical Patient Mortality. JAMA. 290(12): 1617-23.

• Chua, W.L. et al. (2013). Front line nurses’ experiences with deeriorating ward patients: a qualitative study. Int Nursing Review . 60 (4): 501-9.

• Doyon, O. (2016). Evaluation clinique d’une personne symptomatique . ERPI, compétences infirmières.

• Geyer, G. (2015). Vigilance is the essence of nursing. Professional Nursing Today . 19(12): 36-7.

• Jarvis, C., Thomas, P. & Strandberg, K. (2015). L’examen clinique et l’évaluation de la santé . Montréal : Beauchemin.

• Jones, D.A. et al. (2011). Rapid-response teams. N Engl J Med ; 365(2): 139-46.

• Massebiaux, C., Dettwiler, F., Ferreira, M., Roulin, M.J. (2016). L’examen clinique infirmier. Soins Infirmiers . 4, 58-61.

• Masseym D. et al. (2008). What factors influence suborptimal ward care in the acutely ill ward patient? Australian critical care : official journal of the Confederation of Australian Critical Care Nurses . 21(3): 127-40.

• Parker, C. (2014). Decision-making models used by medical-surgical nurses to activate rapid response teams. Mesurg Nurs . 23(3): 159-64.

• Schid-Meister, A., Walker, Y., (2016). Cahier d’information sur l’enseignement de l’examen clinique infirmier au niveau Bachelor. Accès 29.10.19. Disponible : http://www.heds-fr.ch/FR/ecole/partenaire-liens/Documents/0_Information_EC.pdf

• Schmid, A. et al. (2007). Failure to rescue: Alittérature Review. Jona: J Nursing Administration . 37 (4): 188-98.

• Tsuchihash-Makaya, M. et al. (2013). Home-based disease management program to improve psychological status in patiens with heart failure in Japan. Circulation .

L’examen clinique de l’aîné

(61)

HEdS-Genève 12 novembre 2021

MERCI POUR VOTRE ATTENTION

61

Figure

Updating...

Sujets connexes :