[Compte rendu de :] Systematische Theologie in Selbstdarstellungen / ed. Christian Henning & Karsten Lehmkühler. - Tübingen : Mohr Siebeck, 1998

Texte intégral

(1)

Article

Reference

[Compte rendu de :] Systematische Theologie in Selbstdarstellungen / ed. Christian Henning & Karsten Lehmkühler. - Tübingen : Mohr

Siebeck, 1998

ASKANI, Hans-Christoph

ASKANI, Hans-Christoph. [Compte rendu de :] Systematische Theologie in Selbstdarstellungen / ed. Christian Henning & Karsten Lehmkühler. - Tübingen : Mohr Siebeck, 1998. Etudes

Théologiques et Religieuses , 2000, vol. 75, no. 2, p. 280

Available at:

http://archive-ouverte.unige.ch/unige:120831

Disclaimer: layout of this document may differ from the published version.

1 / 1

(2)

!ETUDES

T{ HÉOLOGIQUES

& fMELIGIEUSES

Revue trimestrielle publiée avec le concours du Centre National du Livre

161 André LACOCQUE Le grand cri de Jésus dans Matthieu 27/50 189 Pierre PRIGENT L'interprétation de l'Apocalypse en débat 211 Bernard COTTRET Le paradigme perdu

Le Great A wakening, entre la faute et l'innocence

*

229 Jean Marcel ViNCENT <<Visionnaire, va-t'en ! >>

Interprétation d'Amos 7/10-17 dans son contexte 251 Jean-Daniel CAUSSE Éloge de l'avant-dernier

*

261 PARMI LES LIVRES

*

315 ABSTRACTS

319 Thèses et mémoires soutenus à I'IPT en 1999 Jean-Claude LASSERRE NOUVELLES DE L'/PT

TOME 75 2000 1 2

(3)

PARMI LES LIVRES ETR convaincu par la reprise chez Barth du

terme de refondation qui marque trop une volonté de retrouver une origine.

La reformatio diffère d'une restitutio).

L'a. apparaît comme le fervent artisan d'une unité qui se laisse toujours saisir par la vérité. On ne peut donc que se réjouir de cette publication qui contri- bue à mieux faire connaître un acteur important de la théologie vaudoise et du protestantisme latin.

Jean-Daniel CAUSSE

Christian HENNING Karsten

LEHMKÜHLER (éd.), Systematische Theologie in Selbstdarstellungen, (UTB 2048), Tübingen : Mohr Siebeck, 1998. 18 cm. 401 p. ISBN 3-16-146990-9. DM 34,80.

Ai-je bien vu ? sur 18 portraits, au- cune barbe. Et ai-je bien regardé ? sur 19 portraits, aucune pipe, ni cigare, même pas une cigarette ? En fait, ce n'est plus l'époque de Wilhelm Herrmann, Ernst Troeltsch, Max Weber ; ni celle de Karl Barth, de Rudolf Bultmann, de Paul Tillich ...

C'est la deuxième moitié de notre siècle: notre époque. 19 représentants de la théologie systématique qui ensei- gnent dans des facultés protestantes de langue allemande. L'idée des deux éd.

(deux jeunes théologiens aussi) a été de combler une lacune. Si l'on sait beaucoup sur les personnages d'autre- fois, on a du mal à connaître, à saisir ceux d'aujourd'hui. Ceux avec lesquels on a affaire si on étudie la théologie à Heidelberg, à Tübingen, à Gottingen, à Erlangen, à Bonn, à Munich, à Berlin ... ceux avec lesquels on pourrait avoir affaire si on s'intéressait (ou s'in- téresse) au débat actuel en dogmatique ou en éthique. Ceux qui ont la parole aujourd'hui. L'ouvrage leur donne la parole encore une fois ; cette fois-ci, à propos d'eux-mêmes, leur biographie et leur œuvre.

280

La lecture du livre est amusante, en un sens qui n'est ni péjoratif ni forcé- ment superficiel : on a envie de le feuilleter, on a envie de lire un jour ce qu'a écrit sur lui-même un Trutz Rendtorff, un autre ce qu'a apporté un Eilert Herms ... On est curieux d'y trouver ce qu'est leur théologie- d'après eux. De comparer avec ce qu'on a cru comprendre jusqu'ici. On est curieux peut-être aussi de décou- vrir, comment ils se sont tirés d'affaire - confrontés à leur propre biographie et leur propre pensée. Dietrich Ritschl a dû construire sa maison pour encer- cler les trois bibliothèque des ses an- cêtres : Carl Benjamin, Otto et Albrecht Ritschl. Eberhard Jüngel a commencé à étudier la théologie pour agacer son père. Oswald Bayer écrit :

« L'auteur de chaque biographie est, comme nous le croyons, Dieu lui- même.»

Les art. sont plus longs et plus riches que ce que je viens d'en citer.

Vus dans leur ensemble, les textes de ces 19 théologiens donnent quelque chose comme une petite histoire de la théologie protestante du XX' s. - une histoire qui inclut non seulement les théologiens en question mais aussi leur maîtres. Le problème le plus grand pour les éditeurs a probablement été de limiter les auteurs. Ils se sont contentés des théologiens de langue allemande, des théologiens qui ensei- gnent toujours et qui sont nés avant la fin de la Deuxième Guerre mondiale.

Ce qui fait qu'un Pannenberg, un Ebeling, un Moltmann n'y figurent pas. Cette limitation est évidemment un peu arbitraire. C'est sa meilleure justification.

On se demande quel sera le même type de livre dans cinquante ans.

Surtout les photos. 1998 ni barbe, ni pipe, ni cigare ... - Dans cinquante ans?

Hans-Christoph ASKANI

Figure

Updating...

Sujets connexes :