• Aucun résultat trouvé

Faculté de Médecine /Unité de Chimie 1ère année Médecine et Médecine Dentaire 2019/2020

N/A
N/A
Protected

Academic year: 2022

Partager "Faculté de Médecine /Unité de Chimie 1ère année Médecine et Médecine Dentaire 2019/2020"

Copied!
4
0
0

Texte intégral

(1)

Faculté de Médecine /Unité de Chimie

1ère année Médecine et Médecine Dentaire 2019/2020

Fiche TD 11 : Thermodynamique

Q1- Parmi ces affirmations concernant l’enthalpie d’un système thermodynamique, lesquelles sont correctes ?

❏ a. L’enthalpie d’un système thermodynamique est définie par H = U – PV.

❏ b. Lors d’une transformation isochore, la chaleur échangée est égale à la variation d’enthalpie du système.

❏ c. Lors d’une transformation isobare, la chaleur échangée est égale à la variation d’enthalpie du système.

❏ d. L’enthalpie est une fonction d’état.

Q2- On considère la combustion à 298 K et sous une pression de 1,0 bar d’une mole d’un hydrocarbure de formule C

20

H

20

selon l’équation : C

20

H

20

(s) + 25 O

2

(g) → 20 CO

2

(g) + 10 H

2

O (l) La variation d’enthalpie lors de cette transformation est ΔH = – 10 828 kJ.

On donne la constante des gaz parfaits R = 8,314 J K

–1

mol

–1

. Que vaut la variation d’énergie interne ΔU?

❏ a. ΔU = – 10 828 kJ.

❏ b. ΔU = – 10 816 kJ.

❏ c. ΔU = – 10 840 kJ.

❏ d. ΔU = – 1 560 kJ.

Q3- Pour la réaction suivante

O

2

(g) + 2H

2

(g) ---2 H

2

O(l) réalisée sous pression de 1,0 bar, on donne ΔHr = – 572 kJ · mol

–1

.

Parmi ces affirmations lesquelles sont correctes ?

❏ a. La réaction est endothermique.

❏ b. La réaction libère de la chaleur dans le milieu extérieur.

❏ c. Pour la réaction 1/2O

2

(g) + H

2

(g)--- H

2

O (l), on a ΔrH = – 572 kJ · mol–1 .

❏ d. La formation de quatre molécules d’eau à partir de deux molécules de dioxygène et de quatre molécules de dihydrogène à pression constante consomme 1 144 kJ.

❏ e. La formation d’eau à partir d’une molécule de dihydrogène dans un excès de dioxygène

à pression constante libère 286 kJ..

(2)

Q4- Soit la réaction suivante :

CH

4

(g) + 2O

2

(g) ---CO

2

(g) + 2H

2

O(l) On donne à 298 K les enthalpies standards de formation :

ΔH°

f

(CH

4

, g) = – 75,0 kJ · mol

−1

. ΔH°

f

(CO

2

, g) = – 393,1 kJ · mol

–1.

. ΔH°

f

(H

2

O, l) = – 285,6 kJ · mol

–1.

.

Parmi les propositions suivantes quelle est celle qui donne la valeur la plus proche de l’enthalpie standard de la réaction à 298 K ?

❏ a. ΔH

0r

= – 1 039,3 kJ · mol

–1

.

❏ b. ΔH

0r

= – 889,3 kJ · mol

–1

.

❏ c. ΔH

0r

= – 603,7 kJ · mol

–1

.

❏ d. Il manque des données pour calculer ΔH

0r

.

Q5-Soit la réaction suivante : 2H

2

O

2

(l) + N

2

H

4

(l) ----4H

2

O(l) + N

2

(g) On donne à 298 K les enthalpies standards de formation :

ΔH°

f

(H

2

O

2

, l) = – 187,4 kJ · mol

–1

. ΔH°

f

(N

2

H

4

, g) = + 50,4 kJ · mol

–1

. ΔH°

f

(H

2

O, l) = – 285,6 kJ · mol

–1

.

Parmi ces affirmations lesquelles sont correctes ?

❏ a. L’enthalpie standard de la réaction est positive.

❏ b. Pour cette réaction ΔH

0r

= + 1 466,8 kJ · mol

–1

.

❏ c. Pour cette réaction ΔH

0r

= – 818,0 kJ · mol

–1

.

❏ d. La réaction est exothermique.

❏ e. L’enthalpie standard de formation de N

2

est nulle.

Q6- On donne à 298 K l’enthalpie standard de combustion du phénol C

6

H

6

O et les enthalpies standards de formation de CO

2

et de H

2

O.

ΔH°comb (C

6

H

6

O, s) = – 3 053,5 kJ · mol–1 . ΔH°f (CO

2

, g) = – 393,1 kJ · mol

–1

.

ΔH°f (H

2

O, l) = – 285,6 kJ · mol

–1

.

Parmi les propositions suivantes quelle est celle qui donne la valeur la plus proche de

l’enthalpie standard de formation du phénol à 298 K.

(3)

❏ a. ΔH

0f

(C

6

H

6

O, s) = – 1 163,1 kJ · mol

–1

.

❏ b. ΔH

0f

(C

6

H

6

O, s) = – 161,9 kJ · mol

–1

.

❏ c. ΔH

0f

(C

6

H6O, s) = – 6 258,9 kJ · mol

–1

.

❏ d. ΔH

0f

(C

6

H

6

O, s) = 1 803,3 kJ · mol

–1

.

❏ e. ΔH

0f

(C

6

H

6

O, s) = 409,3 kJ · mol

–1

.

Q7- On donne les énergies de liaison suivantes : El (H-H) = – 436 kJ · mol

–1

.

El (C-H) = – 414 kJ · mol

–1

.et l’enthalpie standard de sublimation du carbone solide ΔH°sub (C,s) = 717 kJ · mol

–1

.

Parmi les propositions suivantes quelle est celle qui donne la valeur la plus proche de l’enthalpie standard de formation du méthane gazeux CH

4

à 298 K ?

❏ a. ΔH

0f

(CH

4

, g) = + 224 kJ · mol

–1

.

❏ b. ΔH

0f

(CH4, g) = + 739 kJ · mol

–1

.

❏ c. ΔH

0

f (CH

4

, g) = – 784 kJ · mol

–1

.

❏ d. ΔH

0f

(CH

4

, g) = – 503 kJ · mol

–1

.

❏ e. ΔH

0f

(CH

4

, g) = – 67 kJ · mol

–1

.

❏ f. ΔH

0f

(CH

4

, g) = + 1 501 kJ · mol

–1

.

Q8- On donne les enthalpies de dissociation des liaisons suivantes : DH–H = 436 kJ · mol

–1

DC–O = 360 kJ · mol

–1

DO=O = 497 kJ · mol

–1

DO–H = 463 kJ · mol

–1

DC–H = 414 kJ · mol

–1

DC–C = 348 kJ · mol

–1

l’enthalpie standard de sublimation du carbone solide ΔH°sub (C,s) = 717 kJ · mol

–1

et l’enthalpie de vaporisation de l’éthanol liquide ΔH°vap (C

2

H

5

OH,l) = 41,7 kJ · mol

–1

. Parmi les propositions suivantes quelle est celle qui donne la valeur la plus proche de l’enthalpie standard de formation de l’éthanol à 298 K.

❏ a. ΔH

0f

(C

2

H

6

O, l) = – 292 kJ · mol

–1

.

❏ b. ΔH

0f

(C

2

H

6

O, l) = – 1 009 kJ · mol

–1

.

(4)

❏ c. ΔH

0f

(C

2

H

6

O, l) = 6 190 kJ · mol

–1

.

❏ d. ΔH

0f

(C

2

H

6

O, l) = 292 kJ · mol

–1

.

❏ e. ΔH

0

(C

2

H

6

O, l) = 1 009 kJ · mol

–1

.

❏ f. ΔH

0

f (C

2

H

6

O, l) = – 250,5 kJ · mol

–1

.

Q9- On donne à 298 K les entropies molaires standards suivantes : S

0

m (CH

4

, g) = 187 J · K

–1

· mol

–1

,S

0

m (O2, g) = 205 J · K

–1

· mol

–1

S

0

m (CO

2

, g) = 214 J · K

–1

· mol

–1

S

0

m (H

2

O, l) = 70 J · K

–1

· mol

–1

Parmi les propositions suivantes quelle est celle qui donne la valeur la plus proche de l’entropie standard de réaction à 298 K pour la réaction suivante :

CH

4

(g) + 2 O

2

(g) --- CO

2

(g) + 2 H

2

O (g)

❏ a. ΔS

0

r = – 243 J · K

–1

· mol

–1

.

❏ b. ΔS

0

r = 951 J · K

–1

· mol

–1

.

❏ c. ΔS

0

r = – 108 J · K

–1

· mol

–1

.

❏ d. ΔS

0

r = 243 J · K

–1

· mol

–1

.

❏ e. ΔS

0

r = – 108 J · K

–1

· mol

–1

.

Q10- L’enthalpie molaire de combustion de méthane à 25°C et sous une atmosphère est égale à -212,8 kcal.

Calculer l’enthalpie molaire de combustion du méthane sous une atmosphère et à la température de 1273 K, en utilisant la méthode du cycle et la loi de Kirchhoff.

On donne les chaleurs molaires (supposées constantes entre 298 et 1273K) des corps suivants : Cp (CH

4

, g) = 13,2 cal mol

-1

K

-1

.

Cp (O

2

, g) = 7,6 cal.mol

-1

.K

-1

. Cp (CO

2

, g) = 11,2 cal mol

-1

K

-1

. Cp (H

2

O,g) = 9,2 cal.mol

-1

.K

-1

. Cp (H2O, l) = 18,0 cal mol

-1

K

-1

.

L’enthalpie de vaporisation de l’eau est : ∆h°vap, 373(H

2

O, l) = 9,7 kcal.mol

-1

 a-ΔH (

1273K

) = -798kJ.

 b- ΔH (

1273K

) = -839.76kJ.

 c- ΔH (

1273K

) = 798kJ.

 d- ΔH (

1273K

) = -421.80kJ.

 e- ΔH (

1273K

) = -376.2kJ.

Références

Documents relatifs

4- Indiquer la configuration absolue éventuelle de tous les produits formés A, B, C et D 5- Le mélange [A + B], obtenu lors de la première réaction a-t-il une activité

Pour l’épreuve écrite, une note et un classement seront calculés pour chaque sous-partie des épreuves soit quatre résultats partiels et quatre classements partiels qui pourront

C 6 H 10 + HCl --> C6H 11 Cl schématisé par : A +B -->C On réalise une série d’expériences à 25°C, où l’on mesure la vitesse initiale v0 de la réaction en fonction

a) La première étape est l’arrachement du proton par la base permettant la formation d’un carbocation.. b) Dans cette réaction, on obtient un couple d’alcènes Z

b) Dans l'ensemble des cours cliniques d'une même année, l'échec à deux évaluations d'un même critère transversal de compétence mène au retrait de l'étudiant de l'ensemble

Contrairement aux glucides et lipides, les acides aminés en excès ne peuvent être stockés, ils sont alors rapidement dégradés par transamination pour donner un ion ammonium et un

c) Les patients avec déficience en thiamine présentent un certain nombre de signes neurologiques caractéristiques. Suggérer dans la déficience en thiamine une cause de

Patients diagnosed with cancer and who have one or more co-morbid diseases can have many spe- cialists prescribing them medication, which may increase the risk of potential