Méthodologie du mémoire

Texte intégral

(1)

Méthodologie du mémoire

ASS – 2ème année

Florence Brumaud

Docteure en Sciences de l’éducation

Enseignante pour la faculté

des Sciences de l’éducation

Laboratoire CeDS (Culture

et Diffusion des Savoirs)

(2)

Organisation générale

 Objectifs en 2

ème

et 3

ème

année

› 2

ème

année

 Idées claires quant aux attendus du mémoire

 Réflexion épistémologique et méthodologique

 Présentation des différentes méthodes d’enquêtes et leurs conditions de mise en œuvre

 Fond et forme du mémoire (règle des 3P)

 Réflexion sur les questions du passage à l’écrit

› 3

ème

année

 Traitement des données des différentes méthodes d’enquête

 Préparation pour la production écrite

 Oral de soutenance

(3)

Organisation générale

 Cours deuxième année

5 mai

Qu’est-ce qu’un mémoire d’initiation à la recherche

Construire son objet de recherche

Les mots qui font peur

Les questions liées à l’écriture

Opérationnalisation: passage du thème à l’hypothèse

(4)

Organisation générale

3 juin

Méthodologie : De la fiche de lecture – Important en deuxième année – Ne pas lire dans le vide, ne pas perdre ce qu’on lit, commencer le référencement (plagiat)

L’enquête par questionnaire : Dans quel cadre et comment mettre en œuvre une enquête par questionnaire – statistiques descriptives

Réflexion épistémologique en avant-propos : les chiffres sont-ils plus objectifs ?

Construction du questionnaire : le fond, la forme, les erreurs à éviter

La lettre de présentation

Passation

 09 juin

L’enquête ethnographique : Dans quel cadre et comment mettre en œuvre une enquête ethnographique

Histoire de cette méthodologie

Observation ethnographique : Fondements théoriques (adopter un regard scientifique, question de la participation), aspects pragmatiques (entrée et place sur le terrain, journal de bord).

Mise en œuvre – en quoi est-ce une méthode intéressante pour les AS (différenciation entre ce que les individus disent de ce qu’ils font et ce qu’ils font dans la réalité – adapté à des stages longs)

(5)

Organisation générale

15 juin

L’enquête par entretien : Dans quel cadre et comment mettre en œuvre une enquête par entretien

Entretiens : aspects théoriques, aspects pragmatiques (négociation, construction d’une grille d’entretien, passation)

Différenciation entretien pro/entretien de recherche - POSTURE

Retranscription – un écrit à 2 voix (à affiner en troisième année)

Difficulté du passage à l’écrit : Commencer à l’aborder si temps (pour rassurer c’est normal de penser ne pas pouvoir y arriver)

(6)

Introduction: qu’est-ce qu’un mémoire de recherche?

 Domaine de compétence n°2 : mémoire d’initiation à la recherche dans le champ professionnel

› Une expertise

 Comprendre

 Adopter une démarche scientifique

(7)

Qu’est-ce qu’un mémoire d’initiation à la recherche?

 Objet entre Recherche et possibilité de transformation des pratiques professionnelles

Objectifs généraux de l’épreuve

› Analyser une question sociale ou un questionnement professionnel montrant une articulation entre théorie et pratique.

› Mener une démarche rigoureuse et cohérente en s’appuyant sur une méthodologie de recherche

› Prendre de la distance vis-à-vis de la réalité sociale, déconstruire ses représentations et les reconstruire par rapport à des références théoriques et la réalité du terrain

 Objectifs spécifiques

› Questionner, comprendre et analyser une question sociale à partir d’une intervention professionnelle de terrain

› Construire une posture réflexive sur sa pratique professionnelle

› Présenter et argumenter des perspectives et un questionnement professionnel

(8)

Qu’est-ce qu’un mémoire d’initiation à la recherche?

 Thèmes potentiels (en lien avec votre référentiel de compétence)

› Observation et analyse de l’environnement social, familial et territorial de la personne ou d'un groupe dans une approche globale et pluridisciplinaire

› Elaboration d’un diagnostic partagé avec les personnes, les groupes et les acteurs du territoire

› Contribution à l’élaboration un diagnostic partagé social et territorial

› Contribution au développement de l’innovation sociale

 Partir de qu’est-ce qui pose problème? Et plus précisément de qu’est-ce qui ME pose problème?

› Mettre cette question au travail

(9)

Forme du mémoire

 Généralités

› Le mémoire est un document écrit de 40 à 45 pages (hors bibliographie et annexes).

› Il respecte une forme harmonisée. Il doit être dactylographié (Times new roman ou Arial 12 et en interligne 1,5) et relié ou thermocollé.

› Les marges : gauche 3 cm, droite, haut et bas : 2.5 cm.

› Les notes de bas de page : Calibri 10, sans interligne.

› L’impression se fait en recto-verso.

 La page de garde

› Nom du candidat – Prénom - Titre du mémoire - Diplôme d’Etat présenté - Année de la session

 La quatrième de couverture

› Nom du candidat - Prénom - Titre du mémoire - Diplôme d’Etat présenté - Année de la session -

Résumé d'une demi-page au maximum - Mots clés du mémoire de pratique professionnel .

(10)

Forme du mémoire

Citations

› Les citations et références doivent respecter les normes communément admises pour un document académique ou un document professionnel dont les sources doivent pouvoir être consultées. (normes APA résumé du guide à

disposition)

› les citations se font entre guillemets suivies du nom de l’auteur et de la date de publication entre parenthèse pour permettre un repérage dans la liste bibliographique.

› Les tableaux, dessins et graphiques empruntés à d’autres auteurs doivent comporter une légende indiquant notamment leur source et leur date de réalisation.

› les références à un ouvrage ou un article sans citation littérale doivent être repérées par le nom de l’auteur et la date de publication entre parenthèses.

› les éléments extraits de sites web ou de tout autre document électronique ne comportant pas de date de rédaction du document doivent indiquer entre parenthèses le nom de la source, l’URL et la date de consultation.

 Bibliographie

› Sources qui ont été effectivement utilisées et auxquelles il a été fait référence. Les articles et les ouvrages, ainsi que les sites consultés doivent être organisés, par exemple par ordre alphabétique du nom de l’auteur et par date.

(11)

Soutenance

Une soutenance en 2 parties:

› Partie 1: 10 minutes

 Présentation de l’écrit du candidat, lui permettant de mettre en valeur l’essentiel de son questionnement, sa démarche, les résultats obtenus

› Partie 2 : 30 minutes

 Un échange avec des examinateurs/correcteurs au cours duquel le candidat devra répondre aux questions soulevées, argumenter ses choix, réexaminer éventuellement ses positions.

Oral avec le mémoire et possibilité de disposer de son support écrit de sa présentation

orale

(12)

Construire son objet de

recherche

(13)

Construire son objet de recherche

L’entonnoir

› Thème d’intérêt

› Sujet de recherche

› Problématique

› Hypothèse

Répondre aux questions suivantes

› Sur quoi je veux travailler?

› Sur quoi je peux travailler?

› Mon sujet est-il opérationalisable? Les 3 P : petit, précis, possible

(14)

Construire son objet de recherche

 Différencier problématique et hypothèse

› Problématique - Exemple

La subjectivité est basée sur l’expérience de chacun, qui s’appuie sur celle de son rapport au monde. Une même expérience peut alors être vécue différemment d’un individu à l’autre en fonction de son vécu. Si dans le courant de la vie cette subjectivité ne pose pas de problématique particulière et est le reflet de la diversité du genre humain, dans le travail social et en particulier dans l’accompagnement proposé par les ASS, cette subjectivité pose question. À l'ère du développement du pouvoir d’agir des individus, comment s’assurer de les accompagner à partir de leur volonté d’agir et non pas à partir de ses propres valeurs ou des attendus sociaux parfois forts? Peut-on accompagner quelqu’un qui serait en décalage avec des attendus sociaux notamment en matière d’éducation des enfants par exemple? Comment laisser ses propres valeurs à la porte de l’accompagnement social quand l’empathie est souvent indispensable? Alors comment être objectif? Ou comment tendre vers l’objectivité?

L’influence de la subjectivité, la question de l'éthique en travail social.

› Hypothèse – Exemple

Dans ces conditions nous pouvons émettre l’hypothèse suivante

Mettre à jour la façon dont les professionnels composent avec leur subjectivité est le meilleur garant d’une posture professionnelle qui laisse la place à l’autre dans toute sa singularité.

(15)

Plan type – Attention pas un modèle auquel se conformer!!!

Phase introductive et préparatoire – entre 3 et 5 pages

› Propos introductifs – importance des 5 premières lignes

› Le cheminement qui conduit à la question de départ

› Tissu de questionnement/exemple/ Problématique

› Plan

Phase exploratoire – à organiser sur le mode de l’entonnoir – entre 10 et 12 pages

› S’apparente à la revue de l’art, la revue de la question – partie dédiée au positionnement de votre question dans le champ théorique

 Définitions

 Mise en perspective historique

 Débats et controverses

 Littérature professionnelle

Finir cette partie en énonçant votre hypothèse

(16)

Plan type – Attention pas un modèle auquel se conformer!!!

 Projection dans une démarche de recherche – partie présentation méthodologie utilisée avec réflexion épistémologique – 5 pages

Avantages/inconvénients

 Présentation des résultats – 10 à 12 pages

En entonnoir

Conduire son lecteur à son raisonnement du plus général vers un focus particulier

Présentation des résultats qui doivent reprendre : du matériel de recherche, liés à la partie théorique

Propositions professionnelles en 2 volets – 5 pages

Approfondissement de la recherche

Propositions et préconisations professionnelles (avec un volet évaluation)

 Conclusion – 2 ou 3 pages

Synthétiser la démarche globale

Proposer une ouverture

(17)

Plan de Bataille

 Aujourd’hui à fin juillet

 Elaboration du thème de recherche (savoir ce qui me pose problème)

 Remise de la fiche mémoire

 Premières lectures en lien avec le thème (somme des ouvrages et articles intéressants)

 Fin juillet 2021 à octobre/novembre 2021

 Lectures

 Stage ou lieu d’investigations – s’assurer de la faisabilité

 Problématique

 Formulation à l’écrit des premières lignes du mémoire (les 5 premières lignes)

 Octobre novembre 2021 à fin janvier 2022

 Rédaction de la partie théorique

 Formulation de l’hypothèse

 Mise en œuvre de l’enquête de terrain (mise en œuvre et recueil des données)

(18)

Plan de Bataille

Janvier – mars 2022

 Fin de l’écriture de la partie théorique

 Ecriture de la partie méthodologique

 Analyse des résultats de l’enquête

 Mars – avril 2022

 Analyse des résultats et présentation (écriture)

 Reprendre l’écriture globale et s’assurer de la cohérence globale

Avant la remise 1 semaine en mai 2022 – Garder une semaine pour:

La relecture, mise en forme et impression Faire la bibliographie

Organiser ses annexes

Dans tous les cas établir un calendrier avec son suivi de mémoire

(19)

Les mots qui font peur

Epistémologie – Méthodologie – Objectivité

(20)

Les mots qui font peur

 Méthodologie

« Il importe avant tout que le chercheur soit capable de concevoir et de mettre en œuvre un dispositif d’élucidation du réel, c’est-à-dire dans son sens le plus large, une méthode de travail »

QUIVY Manuel de recherche en sciences sociales

« La méthode n’est pas susceptible d’être étudiée séparément des recherches où elle est employée. »

Auguste COMTE

20

(21)

Les mots qui font peur

 Méthodologie

› Quantitatif : Durkheim, expliquer

› Qualitatif : Weber, comprendre

› Attention à l’extrémisme scientifique !

Epistémologie

› « Discipline qui prend pour objet la connaissance scientifique »

› « Science de la science »

21

(22)

Les mots qui font peur

 Objectivité

› Pas ce qui est VRAI mais ce qui est reproductible

› Nous ne sommes pas détachés des objets de recherche que nous étudions

› À partir de l’explicitation précise de la façon dont vous avez produit la recherche effectuée

22

(23)

Ecrire son mémoire de recherche

 Ecrire son mémoire de recherche

› Pour écrire il faut se mettre à écrire

› Personne n’écrit du premier jet, ce que vous lisez est toujours la dernière version d’un texte

› À éviter: « je vais d’abord mettre mes pensées au clair, j’écrirai ensuite »

› Ecrire et penser est un même acte

Ecrire très tôt

La construction d’un mémoire s’apparente à des successions de versions, pour atteindre la dernière version il faut accepter:

1. d’écrire la première version 2. Et qu’elle ne soit pas terrible.

SEULE LA DERNIERE VERSION COMPTE !!! (c’est rassurant)

23

(24)

Mettre en œuvre une

enquête par entretien

(25)

Rappels des éléments des 2 derniers cours

 Fiche de lecture

› Traces/efficacité/assimilation des connaissances

› Mettre en place des outils: Excel ou Zotéro ou autre

 L’enquête par questionnaire

› Point de vue théorique

› Saisir des phénomènes invisibles à l’œil nu

› La véracité des chiffres

› Ne pas exclure a priori cette méthodologie/vocabulaire

 Mise en œuvre d’une enquête ethnographique

› Histoire de l’enquête ethnographique

› Voir/regarder/ne pas juger mais comprendre

› Temps long

› Journal d’enquête

25

Expliquer

Comprendre

Travail de recherche

(26)

Enquête par entretien: Introduction - Posture

 Méthodologie largement utilisée

› Entretien professionnel versus Entretien de recherche

26

Maîtrise/guidance de l’entretien

Attente de modification de comportement/attitude

Vous détenez une forme de savoir

Vous ne savez pas

Interwievé est porteur du savoir dont vous avez besoin

Situation identique posture différente

(27)

Enquête par entretien: Introduction - catégorisation

 Un guide d’entretien par thèmes plutôt que par questions

27

(28)

Enquête par entretien : références

K AUFMAN J.C.(2011 [1996]), L’entretien compréhensif, A. Colin, collection L’enquête et ses méthodes 128, pp. 51-101.

B OURDIEU P. (2007 [1993]), « Comprendre » in La misère du monde, Editions du Seuil, collection Points, pp.1389-1425.

 Objectifs : tour d’horizon de la mise en œuvre d’une enquête par entretien

› Négociation

› Passation

› Restitution (en 3

ème

année)

(29)

Enquête par entretien : Pourquoi?

On s’intéresse à la façon dont les individus produisent des connaissances sur leurs pratiques

 Chaque individu est porteur d’un savoir à mettre à jour (COMPRENDRE) mais selon l’ancrage théorique:

› Ethnométhodologie - Garfinkel – L’individu n’est pas un idiot socioculturel

› Bourdieu – Garder en tête les conditions sociales qui rendent possible le

discours des individus (Le subjectif a des raisons objectives d’être ce qu’il est)

(30)

Enquête par entretien

 Double aspect de la situation d’entretien: penser cette situation à tous les stades

› Relation sociale

› Agir en bon interactant

« L’homme ordinaire est porteur d’une culture étrange, […] à découvrir » (Kaufman, 1996, 87)

« Si la relation d’enquête se distingue de la plupart des échanges de l’existence ordinaire

en ce qu’elle se donne des fins de pure connaissance, elle reste, quoi qu’on fasse, une

relation sociale » (Bourdieu, 1993, 1391)

(31)

Enquête par entretien

 Chercheur.e Maître du jeu

 Dissymétrie sociale

 Tenter de minimiser la violence inhérente à la situation d’entretien

› Légitimité

› Personne

 Universitaire/diplôme

 Femme/Homme

 Position sociale

 Agir (autant que possible) sur la structure de la relation

› Interchangeabilité

› Arrière-plan commun

Coïncidence

Divergence

(32)

Qui interroger?

Cercle de connaissances

Nécessité/retranscription Calme/environnement

familier Lieu et moment

Une situation qui ait du sens

Enregistrement

Besoin/aide précieuse

« Posture d’écoute active et

méthodique »

(33)

Enquête par entretien

« C’est l’informateur qui en est la vedette » (Kaufman, 1997, 51)

« Une relation d’écoute active et méthodique » (Bourdieu, 1993, 1393).

« une ouverture oblative qui se rencontre rarement dans l’existence ordinaire » (id., 1402)

« Il est capable de se mettre à sa place en pensée » (ibid., 1400)

« Le travail « socratique » d’aide à l’explicitation » (op. cit., 1407)

« chemin à deux en lui-même » (Kaufman, 1997, 51)

(34)

En pratique

 Faciliter la relation

› Rassurer

› Position du corps

› Organiser son discours

› Dons et contre dons (Marcel Mauss)

 Passage à l’écrit (retranscription)

› Dans les 15 jours après l’entretien

› Perte

› Enrichissement

› Principe de charité

(35)

En pratique

 Passage à l’écrit (retranscription)

› Carte d’identité de l’entretien

› Présentation de la retranscription

 Style enquêteur/enquêté

 Numérotation des lignes

 Dictionnaire des enquêtés

Figure

Updating...

Références

Updating...

Sujets connexes :