• Aucun résultat trouvé

Atome d’hydrogène

N/A
N/A
Protected

Academic year: 2022

Partager "Atome d’hydrogène "

Copied!
2
0
0

Texte intégral

(1)

Atome d’hydrogène

L’équation de Schrödinger de l’atome d’hydrogène s’écrit en coordonnées sphériques sous la forme :

2 2 2 2

2 2 2 2 2 2 2 2

0

2

2 1 1 1 e

r r r r r t g r sin E 4 r

m0 ⎡ ⎤

∂ Ψ ∂Ψ ∂ Ψ ∂Ψ ∂ Ψ

+ + + + + ⎢ + ⎥=

∂ ∂ ∂θ θ ∂θ θ ∂ϕ = ⎣ πε ⎦ 0 (1)

La fonction d’onde ne doit jamais être infinie et à grande distance du noyau elle doit être nulle.

Pour résoudre cette équation, on utilise la méthode de séparation des variables. On pose : (r, , ) R(r). ( ). ( )

Ψ θ ϕ = Θ θ Φ ϕ (2)

En effectuant ce changement de variables et après division par R. .Θ Φ, il vient :

2

2 2 2 2 2

0

R '' 2 R ' 1 '' 1 ' 1 '' 2 e

R r R r r tg r sin E 4 r

⎡ ⎤

Θ Θ Φ

+ + Θ + θ Θ + θ Φ + = ⎢⎣ + πε ⎥⎦=

m 0 (3)

L’étude de cette équation montre que pour obtenir un second membre nul il faut que :

2 2

2

'' '' 1 ' m

m et ( 1

tg sin

Φ = − Θ + Θ − = − +

Φ Θ θ Θ θ A A )

Comme la valeur de la fonction d’onde doit être la même si ϕ augmente de 2π il faut que m soit un nombre entier ce qui conduit à :

A cos m Bsin m

Φ = ϕ + ϕ

L’équation (3) devient :

2

2 2

0

R '' 2 R ' ( 1) 2 e

R r R r E 4 r

⎡ ⎤

+ + − + + ⎢⎣ + πε ⎥⎦= A A

=

m 0 (4)

C’est la partie radiale dont l’intégration conduit aux polynômes de Laguerre L (r)An .

Il est aussi possible de calculer numériquement cette fonction. Au lieu d’étudier R(r), on étudie le produit r.R(r) dont le carré est proportionnel à la probabilité de présence radiale.

La forme sans dimensions de l’équation devient :

2

2 2

d (r.R) ( 1) 2

(r.R) (r.R) E.(r.R) 0

dr r r

A A+ + − =

Cette équation contenant des termes en 1 / r ne peut être intégrée numériquement pour r voisin de zéro.

Comme les polynômes de Laguerre contiennent un terme en , on fait un ultime changement de variable en posant R = .ρ

rA rA

Pour calculer numériquement le produit r.R, il faut intégrer numériquement l’équation :

2 2

( 1)d

d E 2 dr

dr r

ρ + + ρ ρ= − ρ − A La partie angulaire (en Θ) correspond à l'équation :

2 2

'' 1 ' m

( 1

tg sin

Θ Θ

+ − = − + )

Θ θ Θ θ A A

On effectue les changements de variables cos θ = x et Θ = −(1 x ) .y(x)2 α avec α = |m| / 2 Ce qui conduit après de longs calculs à l'équation :

2 2

2

d y dy

(1 x ) 2( m 1)x ( 1) m ( m 1) y 0

dx dx

− − + + ⎡⎣A A+ − + ⎤ =⎦ On cherche une solution sous forme de série.

(2)

La convergence de la solution pour toute valeur de x impose que la série soit limitée c'est à dire que A est entier et que la solution est un polynôme de degréA−| m | avec m ≤A.

Ces polynômes sont les polynômes de Legendre P (cos )Am θ et la solution de la partie angulaire s'écrit sous la forme Θ =sinm θ.P (cos )Am θ .

On a par exemple pour = 2 et m = ± 1 A Θ =a .sin .cos1 θ θ et pour = 2 et m = 0 A Θ =a .(1 5 cos02θ). Au final, les valeurs autorisées pour l'énergie sont :

2 4 0

2 2 2 2 0

m Z e 1

E= −32 n

π ε= La fonction d'onde est : Ψ θ ϕ =(r, , ) R(r). ( ). ( )Θ θ Φ ϕ

Elle fait intervenir trois nombres entiers n, et m qui sont les nombres quantiques. A

Références

Documents relatifs

Mais d'après le théorème de Fourier, les deux succes- sions de signes que présente la suite des fonctions ƒ (#), f f ( x ) » / " W v " ) pour deux nombres a et b, donnent

Très souvent (et en particulier dans les exemples de la dernière partie), on ne prendra pas cette précaution et on conservera le même symbole pour

(On admettra que la valeur trouvée est la

(On admettra que la valeur trouvée est la

Fais fonctionner le programme pour les nombres de ton

Fais fonctionner le programme pour les nombres de ton

Écris tous les termes des deux membres avec le même dénominateur égal à

Écris tous les termes des deux membres avec le même dénominateur égal à