• Aucun résultat trouvé

du nombre d’atomes liés à l'atome central noté Xm  du nombre de doublets non liants noté Ep

N/A
N/A
Protected

Academic year: 2023

Partager "du nombre d’atomes liés à l'atome central noté Xm  du nombre de doublets non liants noté Ep"

Copied!
2
0
0

Texte intégral

(1)

C O

O H C N

Géométrie des molécules : Théorie de Gillespie Objectifs :

Prévoir la géométrie des molécules

La représentation de Lewis permet de déterminer l’enchaînement des atomes mais elle ne donne pas d’information sur la géométrie des molécules.

2.1- Théorie de Gillespie ou méthode VSEPR (Valence shell électron pair répulsion)

Les doublets d’électrons externes (liants ou non liants) d’un même atome se repoussent les uns les autres : la géométrie adaptée alors par une molécule est celle pour laquelle les doublets d’électrons externes de chaque atome s’écartent au maximum les uns des autres.

Remarques : Il existe une différence de répulsion entre 2 doublets liants, 2 doublets non liants et doublets liants et non liants.

2.2- Méthode :

La géométrie d'une molécule présentant un atome central noté A, dépend du nombre n de doublets d'électrons entourant cet atome.

Le nombre n de doublets d'électrons va être la somme :

du nombre d’atomes liés à l'atome central noté Xm

du nombre de doublets non liants noté Ep.

Exemple : PCl3 l'atome central est le phosphore noté A Il est entouré de 3 atomes de chlore notés X3

Il possède 1 doublet non liant E

PCl3 est de géométrie AX3E on compte 4 doublets soit n = m + p = 4 Remarque : Il faut assimiler chaque liaison multiple à une liaison simple.

Exemple : CO2 AX2 et HCN AX2

Ces deux molécules ont la même géométrie . Règle essentielle :

Les paires électroniques se repoussent mutuellement et adoptent les positions qui les tiennent les plus éloignés les unes des autres :

n = 2 géométrie linéaire

n = 3 géométrie triangulaire plane n = 4 géométrie tétraédrique

n = 5 géométrie bipyramidale trigonale n = 6 géométrie octaédrique

(2)

H H H

Angle de 107°

N

Autre règle :

Il existe une hiérarchie des répulsions mutuelles des paires : les répulsions doublets non liants - doublets non liants sont plus fortes que les répulsions doublets non liants - doublet liants qui elles-mêmes sont plus fortes que les répulsions doublets liants - doublets liants.

Ceci permet d'expliquer les différentes valeurs des angles entre les liaisons des molécules de même géométrie.

Remarque :

Méthane CH4 Ammoniac NH3 Eau H2O

AX4 AX3E AX2E2

n=4 type structural tétraédrique n=4 type structural tétraédrique n=4 type structural tétraédrique Géométrie tétraédrique Géométrie pyramidale à base

triangulaire

Géométrie coudée

C H

H H H

Angle de 109°

H H

Angle de 105°

O

Il s'agit dans ces trois cas d'une géométrie tétraédrique puisque n = 4 .

Références

Documents relatifs

• Dans l'acétylène, tous les doublets sont liants et relient un atome de carbone à deux autres atomes. Tous les atomes sont alignés et la molécule est donc linéaire. C'est pour

La représentation de Lewis d'une molécule fait apparaître tous les atomes de la molécule ainsi que tous les doublets liants et non liants.. Dans la représentation de Lewis, la règle

On rappel que n e est le nombre d'électrons de chaque atome, n L est le nombre des liaisons covalentes que doit établir l'atome, , n’ d est le nombre de doublets non

Préciser N L le nombre total de doublets liants (liaisons covalents ) présent dans la molécule 9.. Préciser N nL le nombre total de doublets non liants présent dans

Déterminer le nombre de doublets (liants et non-liants) que possède les atomes d’hydrogène H, de carbone C, d’oxygène O, de fluor F , de silicium Si , de phosphore P et de

En déduire, pour chaque atome, le nombre de liaisons covalentes qu’il va engendrer et le nombre de doublets.. non liants qu’il

 Les électrons de valence des atomes constituant la molécule sont : -Soit mis en commun entre les atomes : ce sont des doublets liants. -Soit des doublets appartenant à un atome :

Ils sont invisibles à l’œil nu appelées molécules, qui sont essentiellement les molécules de dioxygène et celle de diazote(fig. II) Atomes et molécule 1- atome. La matière