La mobilisation face une menace terroriste. Philippe François, Direction de la Sûreté Cambrai, le 18 novembre 2004

Texte intégral

(1)

La mobilisation face une menace terroriste

Philippe François, Direction de la Sûreté Cambrai, le 18 novembre 2004

(2)

Les caractéristiques majeures du transport ferré

1. Un système complexe mais structuré avec une autorité centrale forte

3. Un système qui comporte de nombreuses

souplesses et redondances mais qui risque d’être plus rigide à l’avenir

2. Des risques à la fois concentrés et éparpillés

4. Un système dont les vulnérabilités présentent une dualité d’aspects pour les agresseurs: chantage aux vies humaines, paralysie du système

(3)

Le contexte et les données « sûreté »

900 millions de voyageurs/an

32 500 km de lignes

3 600 atteintes aux clients

174 000 agents

128 millions de tonnes/an

dont 12% de matières dangereuses 4 500 gares

14 000 trains/jour

1800 trains de Fret/jour

25 000 actes de malveillance 1 000 actes de menace

(4)

Les réponses techniques

1. Les études de vulnérabilités

3. Le contrôle d’accès

2. La protection périmètrique

5. La télésurveillance 4. La vidéosurveillance

(5)

Les études de vulnérabilités

Le transport de matières dangereuses Les ouvrages d’art

Les passages à niveau Les voies

Tunnel de Villejust Brie conte Robert

(6)

La sécurisation des sites:

La protection périmètrique

(7)

La sécurisation des sites:

Le contrôle d’accès

(8)

Caméras

Matrice vidéo.

Système vidéo

Codecs

Distributeur vidéo

PC Suge

Réseau :

transport des images

Système de supervision

local

Enregistreur

Gigabit Ethernet localPO Surv.

ponctuelle

Réseau Équipements sites

Routeurs P.C portable (en IDF)

Codecs= codage des images pour transmission

La sécurisation des sites:

La vidéosurveillance

(9)

La sécurisation des sites:

Transmetteur

Caméras

Micro Haut Parleur

Télé interpellation

Frontal réception

Micro d’interpellation Levée doute vidéo externe Levée doute vidéo intégré Levée doute audio Poste opérateur(P.O) Serveur de

données RTC NUMERIS …..

Poste de gestion administrateur

Site Réseau de Transmission CTS

3 éléments pour pouvoir fonctionner:

-Transmetteurs pour l’acquisition des données locales -Réseau transmission

-Postes opérateurs

Centres de Télésurveillance 2 centres Paris Nord et Marseille

La télésurveillance

(10)

La mobilisation des hommes et l’organisation des réponses

1. La veille et l’alerte

3. Les nouvelles mesures 2. Le plan VIGIPIRATE

6. La formation des personnels

5. Exemple d’organisation spécifique: EUROSTAR 4. Exemple de réponses immédiates

(11)

La veille,l’alerte et le déclenchement des interventions

Le PC SUGE

(12)

Le plan de sûreté d’entreprise

• Pour chaque niveau d’alerte, les mesures sont comme pour le plan Vigipirate répertoriées avec un code

couleur :

• Ces mesures sont détaillées dans 15 rubriques représentatives de l’activité ferroviaire.

jaune jaune orange orange rouge rouge éécarlatecarlate

(13)

Le plan de sûreté d’entreprise

[2]

Parmi ces rubriques :

les accès aux établissements et les pénétrations dans les emprises le traitement des alertes à la bombe

l’accès aux trains et le contrôle des bagages à main (ATB)

l’information des personnels et leur connaissance des procédures les mesures générales de protection

le transport de matières dangereuses…

(14)

Les nouvelles mesures

La condamnation des espaces bagages

d’extrémité des salles des voitures Corail et

des TGV:

[Mars 2004]Mars 2004]

(15)

Les nouvelles mesures

[2]

L’étiquetage obligatoire des bagages

à main pour les voyageurs empruntant des

trains Grandes Lignes:

[juillet 20042004]]

(16)

Les nouvelles mesures

[3]

L L accueil embarquement accueil embarquement

Le dispositif est organisé sur la base d’une coopération étroite entre:

les agents de l’Escale et les contrôleurs

les agents de la SUGE, quand les conditions l’exigent…

(17)

Exemple de réponses immédiates

É É vacuation dans les gares vacuation dans les gares ou ou à à bord des trains: bord des trains: alertes alertes à à la bombe & objets ou la bombe & objets ou

bagages suspects bagages suspects

La menace AZF:

La menace AZF:

• Mesures « orange » du plan de sûreté

• Resserrement « des pas de visite » du réseau

• Surveillance en ligne

Au total 10 000 cheminots mobilis

Au total 10 000 cheminots mobiliséés sur 32 500 KM de voiess sur 32 500 KM de voies

(18)

100% de contrôle effectu

100% de contrôle effectuéé sur les sur les passagers et leurs bagages quelles passagers et leurs bagages quelles que soient leurs destinations

que soient leurs destinations

Exemple d’organisation spécifique

Eurostar Eurostar les voyageurs subissent

les voyageurs subissent 4 contrôles successifs

4 contrôles successifs

sécurisation active et passive curisation active et passive des sites

des sites

sécurisation des ramescurisation des rames

consigne type transmanche d

consigne type transmanche dééclinclinéée au niveau locale au niveau local

(19)

La sûreté du trafic transmanche

Sécurisation du site Fret de Calais Frethun

Les clandestins

Contrôle CO2 L’activité FRET

(20)

La formation des personnels

La formation générale:

Les formations particulières

par l’école nationale Sûreté

la formation PIRATOX

72 500 heures annuelles de formation

(21)

Conclusion

Transport de masse, milieu ouvert, réseau complexe La sûreté, intégrée progressivement, non constitutive du projet

Diversité des réponses:

Triple enjeu autour de la confiance:

• techniques, organisationnelles et humaines

• des clients

• du personnel

• des autorités publiques

• expertise, recherche et formation

Figure

Updating...

Références

Updating...

Sujets connexes :