• Aucun résultat trouvé

Mesurer les croyances des parents d'enfants du préscolaire à propos du développement des premières compétences numériques et de l'engagement parental?

N/A
N/A
Protected

Academic year: 2021

Partager "Mesurer les croyances des parents d'enfants du préscolaire à propos du développement des premières compétences numériques et de l'engagement parental?"

Copied!
43
0
0

Texte intégral

(1)

Mesurer les croyances des parents d’enfants du préscolaire à propos du développement des premières compétences numériques et de l’engagement parental

Tazouti, Y, Dierendonck, C., Tinnes-Vigne, M., Baye, A., Kerger, S., Jans, V., Tièche Christinat, C. & Poncelet, D.

(2)

Plan de la communication

Introduction

– Les familles et les premières compétences numériques – Les Relations Ecole-Famille et l’Engagement Parental

Méthodologie

– Les outils : description et objectifs 1. Le questionnaire sur les croyances 2. Les carnets de liaison

3. Le questionnaire « bilan » 4. Le protocole d’interview

Premiers résultats concernant le questionnaire sur les croyances

Eléments conclusifs

(3)

Les familles et les

premières compétences

numériques

(4)

Introduction

Même si les premières compétences numériques des élèves du préscolaire se développent essentiellement à l’école, le rôle de l’environnement familial est non négligeable.

•Liens entre les croyances et/ou les pratiques parentales -> les acquisitions des premières compétences numériques des enfants (e.g. LeFevre et al., 2009).

Mais très peu de recherches en mathématiques au préscolaire ont intégré les parents dans leur dispositif (Jalbert et Pagani, 2007) .

De plus, faible engagement des parents / apprentissages mathématiques à l'école préscolaire (Cannon et Ginsburg, 2008).

Donc : nécessité de sensibiliser les parents à l’importance de promouvoir et multiplier les expériences précoces des enfants en matière de développement des premières compétences numériques (Skwarchuk, 2009).

(5)

Introduction

Notre hypothèse de recherche est donc double.

Le fait d’associer les parents au dispositif MathPlay peut :

1)d’une part, favoriser les relations école-famille et l’engagement parental

objet de la présente communication

2)d’autre part, renforcer le développement des compétences numériques des enfants.

(6)

Les REF et l’engagement

parental

(7)

Les REF et l’engagement parental

Relations école-famille

Engagement parental Des concepts difficilement observables et comparables…

Soden et Baker (déjà en 1998) : manque de consensus / EP => biais important Adams, Forsyth & Mitchell (2009) : assimilation des REF à l’EP

Manque d’opérationnalisation => acceptation large du concept

=> certaine inconsistance entre les différentes recherches Deux étapes de clarification paraissent dès lors nécessaires

•Explicitation détaillée du concept d’engagement parental

•Ancrage du concept ainsi défini dans le champ plus vaste de la recherche sur l’engagement parental

Typologie d’Epstein

Modèle du processus d’engagement parental de Hoover-Dempsey

(8)

Les REF et l’engagement parental

Notre objectif :

•Tentative d’intégration dans un même modèle – de la typologie d’Epstein

Clarification des différents types d’engagement parental

du modèle de processus de participation parentale de Hoover-Dempsey et Sandler (1995, 1997, 20058, 2010)

Mise en évidence des raisons qui poussent ou non les parents à s’investir

(9)

Les REF et l’engagement parental

La typologie d’Epstein

(10)

Les REF et l’engagement parental

Le modèle de processus de participation parentale de Hoover- Dempsey & Sandler

•Pourquoi les parents décident-ils de s’engager dans l’éducation scolaire de leur enfant ?

•Que font les parents lorsqu’ils sont engagés dans le processus d’engagement, quels processus d’influence mettent-ils en place ?

•Comment les processus mis en œuvre par les parents influencent-ils les résultats scolaires de l’enfant ou de l’adolescent ?

(11)

Le cycle des REF

Communication

1

Poncelet & Dierendonck (2017)

(12)

Le cycle des REF

Point de départ : la confiance envers le partenaire

Faire en sorte que les parents deviennent des partenaires internes à l’école

modification importante de la dynamique des écoles

création d’un réseau social où les rôles de chaque intervenant sont clairement identifiés.

Au sein de l’école, les relations sont basées sur une distinction claire des rôles au sein des échanges sociaux.

Pour qu’une école fonctionne bien  il faut trouver un équilibre entre la compréhension des obligations liées à chacun des rôles et les attentes que les autres en ont.

(13)

Le cycle des REF

Communication

2

(14)

Le cycle des REF

La 2e étape : l’initiative des échanges

Adams, Forsyth & Mitchell (2009, p. 5)

•“Cooperative relationships between parents and schools are too important to leave their existence to chance or to place their responsibility for their development on parents.

•Relationship building with parents needs to be purposeful and planned.”

(15)

Le cycle des REF

Communication

3

4

(16)

Le cycles des REF

Le rôle parental

Les croyances que les éducateurs développent au niveau de ce qu’ils pourraient faire et mettre en place dans l’éducation offerte à leur enfant.

 Influencé par les croyances :

 en ce qui concerne le développement et l’éducation de l’enfant

 qui se rapportent au soutien qui semble approprié, aux yeux des parents, de fournir dans le cadre de l’environnement familial ou de l’école.

Les parents seraient donc plus enclins à s’investir dans l’éducation de leur enfant s’ils envisagent cet investissement comme faisant partie intégrante de leur rôle parental.

(17)

Le cycle des REF

Le sentiment de compétence parentale

Il s’agit du sentiment du parent qu’il peut jouer un rôle prépondérant dans la réussite scolaire du jeune.

Cette dimension fait référence à la théorie sociocognitive de Bandura

un individu confiant dans ses capacités à résoudre une tâche donnée s’y engage plus volontiers que s’il évalue négativement ses chances de réussite.

(18)

Le cycle des REF

En guise de conclusion…

Si le parent ne pense pas qu’il soit utile qu’il participe,

•son sentiment de compétence

•ainsi que la perception qu’il a des invitations et des opportunités à participer issues du monde scolaire ou formulées par l’enfant

= insuffisants pour prédire sa participation

→Pour favoriser la participation des parents, importance pour les écoles d’orienter leurs démarches sur le parent et le rôle qu’il peut jouer dans la réussite scolaire.

•Autrement dit, pour atteindre leur but, les rencontres école- famille « doivent se situer dans un contexte d’intersubjectivité »

(Deslandes, 2001, p. 13) qui visera à définir les rôles de chacun et à renforcer le

sentiment de compétence des parents.

(19)

Méthodologie

Les outils : description et objectifs

(20)

Les trois instruments utilisés

Trois types d’instruments ont été élaborés pour recueillir les représentations et les pratiques parentales en lien avec :

a)le développement des premières compétences numériques b)les relations école-famille et l’engagement parental :

1)des questionnaires : un questionnaire initial et un questionnaire bilan 2)des carnets de liaison E-F (outil de communication EF): en cours d’intervention

3)un protocole d’interviews : proposé au terme de l’intervention

La présente communication portera sur le questionnaire initial et les premiers résultats obtenus auprès des parents des groupes expérimental et de contrôle.

(21)

Le questionnaire relatifs aux représentations des parents en

ce qui concerne le

développement des premières compétences mathématiques

et les REF

(22)

Le questionnaire initial

Le volet mathématique

Trois questions sont posées aux parents en lien avec les dimensions suivantes :

Les attitudes des parents par rapport aux premières compétences numériques

•Les pratiques d’engagement parental en lien avec la numératie (formelle et informelle), la littératie (formelle et informelle) ainsi que les pratiques éducatives parentales générales

Les objectifs poursuivis par le cycle 1

(23)

Le questionnaire initial

Le volet REF et engagement parental

Six dimensions sont plus particulièrement envisagées :

Les aspirations scolaires des parents

•Les avantages de la relation école-famille

La confiance dans les relations école-famille

•La communication école-famille et les sujets abordés lors des rencontres parents-enseignants (selon que la sollicitation est parentale ou enseignante)

Le rôle parental

Le sentiment de compétence

(24)

Premiers résultats concernant le

questionnaire initial

(25)

1. Description de l’échantillon

Effectif Effectif total Taux de réponse

Belgique 59 (partiel) -- --

France 98 167 59 %

Luxembourg En cours -- --

Suisse 84 148 57 %

Total 241 -- --

Adulte 1 Adulte 2 a) Certificat d’études primaires, aucun diplôme 3,7 % 41,0 %

b) Brevet des collèges, BEPC 4,8 % 6,0 %

c) CAP, BEP ou diplôme de même niveau 18,1 % 11,5 %

d) Baccalauréat général, technologique, professionnel ou

équivalent 21,3 % 9,3 %

e) Diplôme du 1er cycle universitaire, BTS, DUT, ou

équivalent, niveau BAC+2 19,7% 10,9 %

f) Diplôme de 2ème cycle universitaire 16,0 % 9,3 %

g) Diplôme de 3ème cycle universitaire, doctorat, grande

école, ingénieur 16,5 % 12,0 %

(26)

2. Les qualités psychométriques des différentes dimensions du questionnaire

Parent 1 Parent 2

Dimension Nombres

d’items

Alppha de Cronbach

Nombres d’items

Alppha de Cronbach

Attitudes des parents en concernant les premières

compétences numériques (AttCNP) 6 0,84 6 0,75

Pratiques de numératie formelle (NumforP) 10 0,74 10 0,79

Engagement parental à l’école (EngparP) 5 0,70 5 0,70

Confiance dans les relations école-famille (confREFP) 8 0,94 8 0,90

Communication école-famille (ComEFP) 10 0,90 10 0,88

Rôle parental (RolparP) 10 0,77 10 0,75

Sentiment de compétence parental (sentCP) 9 0,83 9 0,74

(27)

3. Statistiques descriptives des différentes dimensions et comparaisons de moyennes

Dimension Moyenne Ecart

type

Moyenne Ecart type

d Attitudes des parents en concernant les

premières compétences numériques (AttCNP) 3,97 1,11 4,09 0,96 0,37 Pratiques de numératie formelle (NumforP) 4,4 0,68 4,33 0,78 0,15 Engagement parental à l’école (EngparP) 3,04 1,14 2,91 1,11 0,11 Confiance dans les relations école-famille

(confREFP) 4,83 0,85 4,74 0,86 0,04*

Communication école-famille (ComEFP) 3,26 1,14 2,84 1,08 0,01**

Rôle parental (RolparP) 4,90 0,63 4,79 0,59 0,06

Sentiment de compétence parental (sentCP) 4,74 0,66 4,37 0,72 0,01**

(28)

4. Analyses corrélationnelles

Corrélations entre les scores du parent 1 et du parent 2

Corrélation Sig.

Paire 1 AttCNP1 & AttCNP2 -,007 ,925

Paire 2 NumforP1 & NumforP2 ,359 ,000

Paire 3 EngparP1 & EngparP2 ,332 ,000

Paire 4 ConfREFP1 & ConfREFP2 ,615 ,000

Paire 5 ComEFP1 & ComEFP2 ,345 ,000

Paire 6 RolparP1 & RolparP2 ,199 ,011

Paire 7 sentCP1 & sentCP2 ,206 ,009

(29)

Matrice de corrélations entre les différentes variables pour le parent 1

1 2 3 4 5 6 7 8

1. NivetudP1 1

2. Aspiration ,356** 1

3. AttCNP1 ,251** ,094 1

4. NumforP1 ,230** -,077 -,037 1

5. EngparP1 ,104 ,054 -,011 ,219** 1

6. ConfREFP1 -,163* ,167 ,018 -,145* ,260** 1

7. ComEFP1 -,034 -,020 -,028 ,154* ,393** ,250** 1

8. RolparP1 ,061 ,137 ,060 ,255** ,387** ,303** ,413** 1 9. sentCP1 ,140 ,311** ,209** ,182** ,197** ,144* ,003 ,349**

(30)

Un modèle corrélationnel

(31)

Eléments conclusifs

(32)

Eléments conclusifs

• Analyses à finaliser sur l’échantillon complet (recueil de données encore en cours au Luxembourg)

• Premiers résultats intéressants

– Modélisation à réaliser pour chercher à mieux comprendre pourquoi les parents décident de s’investir dans l’éducation scolaire de leur enfant.

• Intérêt de l’approche internationale pour la

compréhension des concepts étudiés.

(33)

Conclusion

Quelques questions de réflexion auquel les données pourront apporter des éléments de compréhension en lien avec la REF et l’engagement parental…

•Comment un parent issu de l’immigration pourrait-il correctement décoder les attentes de l’institution scolaire de son pays d’accueil alors qu’il ne maîtrise pas la langue du pays ?

•Comment un parent peu scolarisé pourrait-il devenir un expert de la façon d’accompagner son enfant dans son cursus scolaire si lui-même a quitté précocement les bancs de l’école et s’il conserve un souvenir douloureux de son passage à l’école ?

•Comment un parent dont la place au sein de l’école ne revêt pas d’importance pourrait-il décoder et apprendre les règles scolaires ?

•Et comment, surtout, un parent peu confiant dans ses compétences à soutenir son enfant dans son cursus scolaire pourrait-il s’y engager aisément ?

Les conditions de mise en œuvre de l’engagement parental sont souvent définies de façon unilatérale par le monde scolaire.

Or, souvent les repères concernant les « agirs scolaires » des uns et des autres ne répondent pas aux même critères.

Il semble donc important pour les écoles de tenir compte des différents profils parentaux lors de la mise en place des échanges avec les parents.

(34)

Merci pour votre attention

(35)

Le questionnaire initial

1.Les attitudes des parents par rapport aux premières compétences numériques

Cette question porte sur :

1)la façon dont les parents se perçoivent eux-mêmes en tant qu’apprenant et le degré d’importance qu’ils accordent aux apprentissages mathématiques

2)la façon dont ils envisagent les apprentissages en termes d’inné et d’acquis.

(36)

Le questionnaire initial

2. Les pratiques d’engagement parental en lien avec la numératie (formelle et informelle), la littératie (formelle et informelle) ainsi que les pratiques éducatives parentales générales

Cette question vise à déterminer le degré d’importance accordée par les parents à divers types d’activités qu’il est possible de réaliser au sein du contexte familial en lien avec :

• la numératie,

• la littératie

• ou d’autres pratiques familiales d’ordre général.

(37)

Le questionnaire initial

3. Les objectifs poursuivis par le cycle 1

Cette question vise à connaître quels sont les buts importants que devrait viser le cycle 1 selon les parents.

Nous chercherons à évaluer s’ils développent plutôt des attentes de socialisation ou plutôt des attentes orientées sur l’apprentissage cognitif.

(38)

Le questionnaire initial

1.Les aspirations scolaires des parents

Dans la littérature de recherche, cette dimension est fortement corrélée aux performances scolaires des élèves.

Elle est évaluée à travers deux items :

a)le type de diplomation souhaitée par les parents pour leur enfant

b)le sentiment des parents que l’enfant pourra y arriver ou non sur la base des compétences qu’ils démontrent.

(39)

Le questionnaire initial

2. Les avantages de la relation école-famille

Il s’agit d’évaluer comment les parents jugent la relation école-famille et l’engagement parental scolaire, leurs caractéristiques et leurs effets sur la scolarité des enfants.

(40)

Le questionnaire initial

3. La confiance dans les relations école-famille

= Le fait pour le parent d’attendre que l’enseignant agisse de façon à soutenir la relation qui les unit

= Et que les effets qui résultent de cette relation soient bénéfiques pour le principal intéressé - l’élève - et son cursus scolaire.

(41)

Le questionnaire initial

4. La communication école-famille et les sujets abordés lors des rencontres parents-enseignants (selon que la sollicitation est parentale ou enseignante)

Il s’agit d’évaluer la fréquence des échanges qui s’établissent entre l’école et la famille.

Il s’agit également d’établir quels sont les types de sujets prioritairement abordés lors de ces rencontres selon que l’initiative de la rencontre soit du côté de l’enseignant ou du côté du parent.

(42)

Le questionnaire initial

5. Le rôle parental

Il s’agit d’évaluer la façon dont les parents envisagent leur rôle en matière d’accompagnement scolaire.

(43)

Le questionnaire initial

6. Le sentiment de compétence

Il s’agit d’évaluer la façon dont les parents évaluent leur capacité à encadrer, soutenir et aider leur enfant au niveau scolaire.

Références

Documents relatifs

Aussi proposons-nous de nous centrer dans cette section sur ce qui pose problème dans l’exercice de ce rôle parental afin d’identifier les questions de recherche

Près d'un quart de naissances hors mariage, un divorce sur quatre mariages, l'augmentation du nombre des couples dont au moins un membre a été marié, font que beaucoup

 La construction du rôle parental de base entre uniquement dans l’explication de l’engagement parental à l’école (la communication école-famille et la

53 Le modèle de Hoover-Dempsey et Sandler 14 relatif à la participation parentale suppose que les croyances motivationnelles, recouvrant la construction par les parents de leur

 Outre  la  présentation  du  questionnaire,   quelques  premiers  résultats  seront  également  exposés  lors  de  cette  communication... Les  objectifs

La moitié des enfants de parents bipolaires participant à la recherche avaient eux aussi le trouble, l'autre moitié avaient le trouble déficit de l'attention et hyperactivité

pendant une réunion de critique des numéros précédents. ii Chaque fois, nous nous réunirons dans une école différente et tous les parents auront la possibilité de

Les deux premiers échos qui nous sont parvenus et que nous publions ici sont très significatifs: qu'il s'agisse de parents qui souhaitent intervenir et qui