• Aucun résultat trouvé

Formation et coopération : un « plus » pour les jeunes

N/A
N/A
Protected

Academic year: 2022

Partager "Formation et coopération : un « plus » pour les jeunes"

Copied!
2
0
0

Texte intégral

(1)

Formation et coopération : un « plus » pour les jeunes

Auditoire de la Haute école de travail social rue du Pré-Jérôme 16, 1205 Genève

LES TABLES RONDES DE LA FGC

18h30 - 20h30 31.05.2018

© Terre des Hommes Suisse

(2)

L

’éducation au développement dans les pays du Nord, la formation professionnelle dans ceux du Sud : l’une comme l’autre placent la coopération au service des jeunes. Quels projets de formation sont les plus porteurs d’espoir et de sens pour les jeunes, au Nord comme au Sud? À quel(s) engagement(s) peut conduire la sensibili- sation aux enjeux du développement ? La prochaine table ronde de la Fédération genevoise de coopération (FGC) sera consacrée à ces sujets.

PROGRAMME ET INTERVENANTS

18:30 ACCUEIL ET INTRODUCTION

> Catherine Schümperli Younossian, secrétaire générale de la FGC.

18:40 TABLE RONDE AVEC :

> Anne Lavanchy, anthropologue, professeure à la HETS et directrice du module « travail social international » ;

> Joost Monks, directeur exécutif du Norrag (Réseau sur les politiques et la coopération internationales en éducation et en formation) ;

> Reto Grüninger, chef de la division Amérique latine et Caraïbes à la Direction du développement et de la coopération (DDC) du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) ;

> Isabelle Lejeune, directrice de l’association Tourism for Help ;

> Pierre-Yves Pettinà, chargé de mission – projets solidaires au DIP ;

> Modération : Catherine Dubouloz Chantre, chargée de communication de la FGC.

20:20 CONCLUSION

> Stéphane Castelli, responsable des relations internationales de la HETS.

20:30 VERRÉE

Formation et coopération : un « plus »

pour les jeunes

31 mai 2018

Auditoire de la Haute école de travail social (HETS)

rue du Pré-Jérôme 16, 1205 Genève LES TABLES RONDES DE LA FGC

18h30 - 20h30

Références

Documents relatifs

Dans le cadre de la réactivation du mémorandum d’entente entre le Maroc et la République Tchèque, en vue de promouvoir la coopération dans le domaine de la santé

minist&res de la planification ou, le cas echeant, par les ministers de la cooperation technique. Lorsqu'il existe une coordination appropriee entre les divers

En 2000, la Suisse a versé 479,5 millions de francs de contributions multilaté- rales dans le système de l ' O N U , y compris les versements aux institutions financières de

Dans les pays andins (Équateur, Pérou, Bolivie, principale- ment), les sciences, et plus particulièrement la physique, ren- contrent de nombreuses difficultés : nombre trop faible

S’il est un savoir que nous pouvons partager, il se situe au niveau d’échanges critiques et constructifs pour amener les pays qui commencent à investir dans une

En revanche pour la théorie de l’Assignment, la complexité du processus d’allocation et plus encore le fait qu’une spécialité de formation donnée puisse signaler des

Nous définissons la posture comme « une orientation constante du penser » (Thouroude, 2016, p. Nous privilégions le concept de posture à celui de dispositif. En effet, la posture

Tout d’abord, il peut être abordé comme la transformation des relations qu’une personne entretient avec son environnement : ici, la transformation des relations que des