Pourquoi, comment? d ’une école maternelle bienveillante Mettre en œuvre une évaluation positive au sein

15  Download (0)

Full text

(1)

Pourquoi, comment?

Mettre en œuvre une

évaluation positive au sein d ’ une école maternelle

bienveillante

(2)

Les prescriptions :

1. le programme de l’ école maternelle

L'école maternelle est une école bienveillante, plus encore que les étapes ultérieures du parcours

scolaire.

Elle s'appuie sur un principe fondamental : tous les enfants sont capables d'apprendre et de

progresser.

En manifestant sa confiance à l'égard de chaque enfant, l'école maternelle l'engage à avoir

confiance dans son propre pouvoir d'agir et de penser, dans sa capacité à apprendre et réussir sa scolarité et au-delà.

(3)

L’ enseignant :

Est attentif à ce que l’ enfant peut faire seul, avec son soutien et/ou celui des pairs

Tient compte des différences d'âge et de maturité

S'attache à mettre en valeur, au-delà du résultat obtenu, le cheminement de l'enfant et les progrès qu'il fait par rapport à lui-même.

Permet à chacun d'identifier ses réussites, et les modalités de celles-ci, d'en garder des traces et de percevoir leur évolution

Formalise les réussites avec l’ enfant au moment opportun pour chacun

Une question de posture

(4)

Une question d’ organisation des apprentissages

Une école qui enseigne?

Des objectifs clairs

Un enseignement explicite

Des démarches d’ apprentissage qui

s’ inscrivent dans la durée

La possibilité d’ essayer, de s’ entrainer pour pouvoir réussir, reproduire, transférer et

identifier ses réussites

Une observation formative qui permet de

réguler les parcours d’ apprentissage

(5)

Les prescriptions :

2. le décret de décembre 2015

A compter de la rentrée 2016, 2 outils permettant d'assurer  le suivi des

apprentissages et des progrès des élèves sont à mettre en œuvre :

Le carnet de suivi des apprentissages renseigné tout au long du cycle 1

la synthèse des acquis de l'élève, établie

à la fin de la dernière année du cycle 1.

(6)

6

Evaluation positive : deux gestes fondamentaux et complémentaires

Eu égard aux enfants et à leurs parents

Une évaluation qui repère les réussites, les progrès et donne de la valeur.

Une évaluation qui voit les « manques » comme

momentanés, comme marqueurs de parcours à venir.

Une évaluation qui soutient la motivation.

Eu égard aux apprentissages

Une évaluation « utile », c’est-à-dire qui sert à mieux gérer les parcours d’apprentissage.

Une démarche qui s’appuie sur des indicateurs (de progrès) explicites.

(7)

7

L’évaluation positive :

La BIENVEILLANCE dans l’EVALUATION

Une affaire de regard (Regard // Observation)

Besoin du regard d’intérêt de l’adulte

Besoin de l’enfant d’être vu en situation de réussite

Risquer d’être vu en situation d’échec?

Rendre visible les réussites

(8)

8

La BIENVEILLANCE dans l’EVALUATION

Une affaire de communication : la

bienveillance, comment et jusqu’où ?

Développer une « évaluation positive », c’est

valoriser les réussites et pouvoir dire ce qui est acquis.

L’évaluation positive doit montrer / révéler des réussites pour chaque enfant.

Avec l’évaluation positive, les manques sont à repérer de manière dynamique

La communication avec les parents se fait de

manière constructive : les progrès - même minimes - sont valorisés ; des perspectives sont données.

(9)

9

L’observation, une modalité à

privilégier pour évaluer à l’école maternelle

Observer ? Porter un regard attentif + être à l’écoute.

Observer quoi ? Des comportements, des attitudes, des démarches, des procédures, des productions, des réalisations…

Observer comment ?

Observation spontanée : dans le cours des activités et de la vie scolaires, au fil du temps

Observation préparée (planifiée, déterminée au préalable) voire instrumentée (orchestrée) : liée à un objectif pédagogique ciblé et avec une suite particulière selon l’issue

Dans les deux cas, des intentions explicites

(10)

10

L’évaluation : une problématique qui implique les enfants

Divers enjeux liés au « devenir élève »

Mise en situation de se représenter ce qui est attendu d’eux

Le « carnet de suivi » illustre le temps de l’apprentissage

Pauses méthodologiques d’élucidation dans le parcours

nécessaires pour identifier des réussites ou des échecs et, surtout, des relations entre démarches ou procédures

L’évaluation permet d’aider les enfants à comprendre l’école, à se comprendre, à faire qu’ils se

perçoivent en train d’apprendre à apprendre

(11)

Des outils de mémoire et de partage

Un référentiel d’ observables par domaine

Un outil d ’ observation (carnet de bord ou autre) sur les enjeux stratégiques,

notamment langagiers

Le carnet de suivi des apprentissages

Permet la mémoire des observations au long cours

Interprète et traduit ces indicateurs de progrès

Assure la communication de ces observations

(12)

Des outils sur EDUSCOL

Pour sortir de l’ évaluation binaire acquis/non acquis

Un outil au service de l’ élève et de son parcours d’ apprentissage

Partir de l’ observation/quels observables?

Prendre des repères sur le parcours de l’ élève et ajuster

Sans référence à des normes posées pour tous

(13)
(14)

Construire le nombre pour exprimer des

quantités

(15)

EN GUISE DE CONCLUSION PROVISOIRE

S’ engager dans une évaluation positive au sein d’ une école bienveillance engage des

questionnements :

sur les pratiques pédagogiques

Sur la posture et le gestes spécifiques

Sur les outils

Il s’ agit donc d’ une affaire d’ équipe, de temps de créativité

Mais surtout d ’ accompagnement et de formation

Figure

Updating...

References

Related subjects :