ARTheque - STEF - ENS Cachan | Formation professionnelle pour enseigner les sciences Introduction à la séance plénière

Texte intégral

(1)

SEANCE PLENIERE III

fORMATION PROfESSIONNELLE POUR ENSEIGNER LES SCIENCES

PRESIDENT DE LA SEANCE:

J.

Deunff

C.N.D.P. MODERATEUR: R. Viovy E.N.s. Saint-Cloud

(2)

La formation professionnelle des enseignants , est toujours un problème délicat à aborder de l'intérieur. puisque - et on a pu le regretter, la grande majorité dES participants provenait du milieu enseignant . Le débat TI1est pas ne~jfet,r'i 11a bien vu dans les discussions. parfois vives. de l'atelier l sur pédagogie et formation des maîtres. il est difficile d'harmoniser et équilibrer formation Scientifique et formation Professionnelle .

TO.ct le monde reconnai t que cette formation professionnelle et

les technologi~êducativesquiy sont liées sont indispensables,

mais la difficulté commence lorsqu'on arrive aux problèmes pratiques quand • combien. comment? La formation doit-elle se faire après comme c'est le cas dans le second degré ou en parallèle comme c'est le cas dans les Ecoles Normales .

La "réplication" du modèle et la formation par et exclusivement par les "bons" maîtres plus anciens , fut le premier modèle utilisé

pour la formation professionnelle des enseignants .

On s'aperçojt aujourd'hui que ce modèle est largement insuffisant. Dans un monde en mutation rapide, l'éducation doit évoluer

constamment. Les progrès des sciences de l'éducation en partic~lier dans les théories de l'apprentissage ne peuvent être ignorés. En effet, si l'on admet qu'un t'apprenti" dans un atelier Il peut

se faire la main" en ratant quelques pièces, l'apprenti enseignant,

lui ne doit l'rater ll aucun des apprentis ... qui lui sont confiés ,

on ne peut les recommencer .

De3 données sont déjà acquises. C'est sans doute dans les Ecoles Normales que ces idées furent d'abord mises en application La pluridisciplinarité obligée y crée de fortes contraintes, mais par contre les structures facilitent grandement l'intégration formation scientifique - formation professionnel'e .

Ailleurs, elles ont donné lieu à des expériences variées, soit

par le biais d'une formation continue des enseignants, soit par une intégration directe à la formation initiale - Une telle formation risque dans ces conditions d'être trop légère ou d'apparaitre comme

surajoutée: ilIa cerise sur le g~teau" comme le dit un conférencier

De plus si elle n'intervient pas dans les contrôles. elle sera délaissée par rapport à la formation scientifique proprement dite.

Au niveau officiel • un début de prise en compte se fait depuis quelques années dans les stages pédagogiques .

Ces dernières lignes traduisent un peu le cheminement de cette

séance plénière qui partant d'une analyse des travaux r~alisés en

(3)

Ecole Normale , passera par un panorama de la formation générale des

enseignants en France avant d'aborder la présentation de deux

expériences; l'une réalisée en Belgique, l'autre en France.

Si l'on doit ressortir quelques idées - force de la séance,qui

contrairement à l'habitude pour une dernière demi-journée de colloque

réunissait beaucoup de monde, il faut le souligner, je dirais que - 1) Il n'y a pratiquement pas de modèles explicites pour une telle formation .

Il Y a une pulvérisation des résultat car les finalités générales

n'ont pas été suffisamment dégagées.

- 2) Les inter-relations entre les trois composantes du système - Savoir - Apprenant - Maître doivent être équilibrées, mais on salt

que les problèmes à 'trois corps" e~ Physique sont difficiles.

- 3) Pour dégager un modèle personnalisé de formation, il est

nécessaire de dé~ager d'abord les modèles explicites du formateur

(c'est fait quelquefois) et du formé (c'est beaucoup plus rare) .

Pour cela il est utile d'utiliser des situations semi-artificielles, entre une situation de formé classique où il n'y a pas de prise de décision et une situation réelle de formateur trop complexe. - 4) Il paraît indispensable d'associer formation professionnelle et la formation scientifique dans la formation initiale.

- 5) Unè participation à une recherche peut-être un bon moyen de

réaliser une formation professionnelle plus ouverte où le formé pourra mieux expliciterles trajectoires pédagogiques qu'il sera

amené à définir comme formateur .

R.

VIOVY

Figure

Updating...

Références

Updating...