PPT 2 ETP et changement v4

19 

Loading....

Loading....

Loading....

Loading....

Loading....

Texte intégral

(1)

L’EDUCATION DU PATIENT

Séminaire S7 : éducation, prévention, santé individuelle et communautaire

Stéphane Girardeau - Philippe Binder Mai 2015

Faculté de Médecine & Pharmacie Département de Médecine Générale

(2)

Education à la santé

 situer les influences

• Prévention primaire et secondaire • Vise l’amélioration globale du sujet

• en agissant sur l’ensemble des paramètres du

patient et de son milieu.

(3)

Education à la maladie

 comprendre

• Vise la compréhension d’une maladie par le patient*

• pour préparer son niveau d’adaptation concernant la

prévention, les traitements, et les conséquences.

• Intervenants : Ceux qui connaissent la maladie ou

en ont l’expérience. Corps médical, experts divers, associations de patients, groupes d’entraide.

(4)

Education thérapeutique

 intervenir

• Vise la maîtrise d’une maladie par le patient

• pour réaliser le meilleur niveau d’adaptation.

• Intervenants : professionnels de la santé

organisés animant un programme structuré

(5)

Aider au changement

Education ≠ Conseil : les patients retiennent 20 % de ce qu’ils ont entendu ! (Kitching J.B.).

Changer nécessite d’être prêt et motivé

• Comprendre le cycle du changement

• Évaluer la situation en situant dans le cycle

• Intervenir :

• le conseil minimal.

• L’entretien motivationnel • l’éducation thérapeutique

(6)

Maintient Changement adapté et adopté (allostasie) Déni, satisfait ou indécis Envisage de changer Décide Essaie résolution consolidation ne maintient pas son changement Pré-contemplation Contemplation ou intention préparation action SITUER:

dans le cycle de prochaska-di clemente

Stress !

Conditionneme nt

(7)

La pré-contemplation ou pré-intention : le

patient dénie

La contemplation ou intention : il envisage,

il pèse le pour et le contre.

La préparation : la décision est prise. Il se

prépare au changement. Il demande conseil, et recherche des informations.

SITUER:

(8)

L’action : il modifie ses habitudes, avec

beaucoup d’attention et d’énergie.

La consolidation : il contrôle. Il a davantage

confiance en ses capacités.

La résolution : il ne revient plus en arrière,

même quand il est stressé, déprimé, ou soumis au conditionnement. Il est adapté. (Allostasie)

(9)

conseil minimal

Insinue une question, un doute

sans décision ni jugement

Est-ce que vous fumez ? Envisagez-vous d’arrêter? Une brochure d’information ?

Est-ce que vous fumez ? Envisagez-vous d’arrêter? Une brochure d’information ?

INTERVENIR :

Slama K, Karsenty S, Hirsch A. Effectiveness of minimal intervention by general practitioners with their smoking patients: a randomised, controlled trial in France. Tob Control 1995;4:162-9.

(10)

Entretien motivationnel

• Rouler avec la résistance : ne pas s’y opposer (1)

• Explorer l’ambivalence à changer : obstacles, avantages

/inconvénients), choix des moyens (à sa portée)

• La balance décisionnelle

• Questions ouvertes, écoute active, empathie, résumés

• Renforcer le sentiment de liberté de choix et la confiance

dans les capacités à changer (efficacité personnelle) (2)

INTERVENIR :

Choix 1 avantages inconvénien ts

Pour moi Pour les

(11)

Education thérapeutique

ETP

Aider les patients à acquérir ou maintenir les

compétences dont ils ont besoin pour gérer au mieux leur vie avec une maladie

chronique (OMS)

Processus continu intégré dans les soins

(12)

ETP: Objectifs

• Renforcer les capacités du malade et de son entourage à

prendre en charge la pathologie

• Impliquer les patients dans la gestion de leur maladie :

repérer les signes d’alerte, auto-surveillance, observance et adaptation thérapeutique

• Améliorer la qualité de vie

(13)

ETP :les étapes

Le diagnostic éducatif :

Qui est il ?

Qu’est ce qu’il a ?

Qu’est ce qu’il fait ? Qu’est ce qu’il sait ? Qu’est ce qu’il veut ?

(14)

ETP Individuelle

- séquentielle

- intégrée dans la consultation MG (ex des stratégies de perte de poids) - micro-diagnostics et micro-objectifs éducatifs

- peu reconnue, pas de rémunération spécifique

- nécessite une « posture éducative » = des habiletés en

communication et en entretien motivationnel, (formations ETP)

(15)

Celles des maisons ou pôles de santé, des réseaux, des services hospitaliers .

- dans un programme d’ETP agréé ARS

- sur la base d’un diagnostic éducatif individuel - conduite par une équipe pluridisciplinaire

- possible participation d’une IDE ASALEE

(16)

un coordonnateur autorisé par l’ARS

(après acceptation du dossier) * ne vaut pas accord de

financement.

Une équipe :

- Au moins un médecin et un autre professionnel de santé

- représentants d’association de patients

- Un intervenant formé (40h) en ETP

un programme : maladies chroniques (ALD30), sur priorités ARS

(Asthme, Diabète, Obésité …)

• Echanges d’information, et information du MT de l’entrée de son

patient dans un programme d’ETP.

• Charte de confidentialité et déontologie : signée par chacun

• Evaluation : sur critères décrits dans les objectifs

(17)

Conclusion

Au delà du conseil, de l’apport d‘infos ou connaissance

d’un expert à un malade…

… adopter une posture éducative

… s’accorder sur des objectifs adaptés à son niveau de

motivation et de désir de changement.

Il vaut mieux penser le

changement

que changer le pansement

(Fran-cis Blanche)

(18)

Il vaut mieux penser le

changement

que changer le pansement

(19)

Bibliographie

1. Derlon J-J. ATELIER ETP : une démarche profitable à tous ? Revue Du Praticien Medecine Generale. 2010; (847):630.

2. Deccache A. Education pour la santé, éducation du patient. L’éducation pour la santé en médecine générale. 1996; 3. Drahi E. ETP séquentielle en médecine générale. La Revue du praticien Médecine générale. p. 673–5.

4. Drahi É. Et si l’éducation thérapeutique des patients n’était pas à sa place? Médecine. 2009;5(2):52–4.

5. Fournier C, Buttet P, Le Lay E. Prévention, éducation pour la santé et éducation thérapeutique en médecine

générale. In Gautier A (sous la dir.). Baromètre santé Médecins généralistes 2009. Editions Inpes, coll. Baromètres, 2011;

6. Gallois P, Vallée JP, Le Noc Y, others. Éducation thérapeutique du patient-Le médecin est-il aussi un «éducateur»? Médecine. 2009;5(5):218–24.

7. Grenier B, Bourdillon F, Gagnayre R. Le développement de l’éducation thérapeutique en France : propositions pour une intégration durable dans le système de soins. Santé Publique. 2007;19(4):293.

Figure

Updating...

Références

Updating...

Sujets connexes :