: LE TRACÉ DES PRINCIPALES VOIES DE CIRCULATION

Dans le document MUNICIPALITÉ DE NAMUR PLAN D URBANISME. RÈGLEMENT N o (Page 42-48)

LE RÉSEAU EXISTANT

Le réseau routier actuel de la municipalité de Namur est composé d’une hiérarchie de routes et de rues, quelques-unes plus importantes que d’autres. La route 315 et la route 323 sont les principales voies de circulation traversant le territoire de nord en sud et d’est en ouest. Ce sont des corridors utilisés en tout temps durant la journée puisqu’elles permettent des connexions avec les municipalités voisines. Une autre voie importante est le chemin de Boileau qui assure une connexion directe avec la route provinciale 315. Il y a ensuite la présence de rues locales qui mènent à différents endroits au sein de la municipalité. Ces rues sont étroites et sinueuses ceci est sûrement dû à la conception des rues des années antérieures. Les chemins privés ont également les mêmes caractéristiques que les rues locales, mais ils sont plus courts et moins nombreux.

Il y a de nombreuses courtes rues situées du côté nord du territoire probablement causé par la présence de lacs pour donner une accessibilité à ces emplacements et il y a aussi la présence du noyau villageois. Certaines de ces rues se connectent avec la municipalité voisine au nord. Plus au sud, le nombre de rues est plus faible et elles semblent être moins connectées avec la municipalité voisine. Elles sont également plus longues que celles du nord.

Depuis quelques années déjà, plusieurs demandes de subvention ont été acceptées dans le but d’améliorer le réseau routier local de la municipalité. Ces efforts ont été concentrés sur certaines rues locales, majoritairement situées plus au nord du territoire.

ROUTES 315 ET 323

La route 315 et la route 323 sont des voies de circulation du territoire très importantes puisqu’elles sont les connexions principales entre les différentes municipalités. Ces éléments d’importances présentent aussi une problématique de sécurité. En effet, étant donné que ces voies rapides traversent directement le noyau villageois, une limite de vitesse doit être exigée pour amener un sentiment de sécurité pour les résidents avoisinants. Une réduction de vitesse dans le noyau villageois a été accordée par le ministère des Transports pour que les automobilistes se déplacent à une vitesse maximale de 50 km/h. Par contre, cette nouvelle réglementation n’est pas respectée par tous. Il faudrait alors penser à une alternative pour améliorer la sécurité.

Des aménagements spécifiques et ponctuels pourraient être conçus pour ralentir les automobilistes utilisant les routes 315 et 323 pour traverser le périmètre d’urbanisation de Namur.

AUTRES AXES ROUTIERS D’IMPORTANCE

La voirie locale a tout de même son importance dans le réseau routier puisque c’est elle qui crée la fluidité et les connexions internes. Il est alors primordial de connaître la validité des rues et chemins et leurs caractéristiques pour mener un développement réfléchi du réseau routier.

CLASSIFICATION DES CHEMINS LOCAUX

Les rues et chemins sont divisés en deux types de tenures :

• Les chemins municipaux, dont la responsabilité et l’entretien tombent sous l’égide de la municipalité.

Les nouveaux chemins municipaux devront respecter des normes de construction de chemins édictées par la municipalité avant que celle-ci ne puisse en prendre possession.

• Les chemins privés, généralement plus courts que les chemins municipaux et dont la responsabilité et l’entretien tombe sous l’égide du ou des propriétaires. Les nouveaux chemins privés devront eux aussi respecter certaines normes de construction de chemins, sans toutefois être de même nature que pour un chemin municipal de par leur nature privée et du fait que la circulation y est généralement limitée.

L’enjeu de la responsabilité municipale des chemins actuels en est un de taille. En ce sens, la nouvelle réglementation devra prévoir des éléments visant à régler des problèmes locaux de structure des chaussées. Il faudra entre autres, revoir les règles quant aux pentes maximums, prévoir l’obligation de l’asphaltage avec d’autres produits de même performance des certaines pentes et adopter des prescriptions pour le drainage.

LE TRANSPORT DE PERSONNES

La grande majorité de la population se déplace en transport motorisé individuel. Les habitudes de vie, l’organisation spatiale du territoire ainsi que les caractéristiques des rues font que c’est le mode de transport le plus efficace et le plus rentable pour les résidents.

Il y a une minorité des citoyens qui se déplace à pied, en bicyclette ou tout autre méthode. Il y a un service de transport collectif et adapté offert par la MRC de Papineau faisant la connexion entre plusieurs MRC. Les taux d’utilisation de ce service sont somme toute faibles sur le territoire de la municipalité.

SENTIERS DE MOTONEIGE

En octobre 2018, il y a eu une résolution de la municipalité adoptée par la municipalité de Namur concernant les sentiers de motoneiges. Il y a eu une demande d’autorisation d’un représentant motoneigiste pour circuler en motoneige sur le chemin des Vergers durant la période hivernale pour les cinq prochaines années.

La demande a été tolérée par la municipalité sous condition. Cette condition est que si « la présence des motoneigistes devenait une problématique, la municipalité se réserve le droit d’annuler, en tout temps, cette tolérance de passage. »

CONCLUSION

Pour conclure, le plan d’urbanisme est un outil réglementaire pour les villes qui permet d’aménager son territoire de manière réfléchie, en conservant la conformité du schéma d’aménagement et de développement de la municipalité régionale de comté de Papineau. La refonte réglementaire de la municipalité de Namur est un processus à entreprendre pour assurer la conformité du SAD et mettre à jour la réalité des enjeux du territoire et de s’orienter vers une vision à long terme de sa planification et de son aménagement du territoire.

La lecture du plan d’urbanisme met en lumière plusieurs éléments particuliers du territoire. En effet, la municipalité de Namur est un territoire de très faible densité, ayant comme volonté de consolider son noyau villageois pour se doter d’un pôle de services défini. Elle s’oriente vers une gestion durable et responsable de son exploitation des ressources naturelles et de son développement touristique et de villégiature, tout en protégeant ses zones de contraintes et ses sites d’intérêt écologique. De plus, les routes 315 et 323 constituent les deux portes d’entrée du noyau villageois et méritent une attention particulière quant à leur sécurisation.

Les grandes affectations du sol permettent de tracer les grandes lignes des vocations dominantes actuelles et projetées du territoire, permettant ainsi de représenter les usages possibles dans chaque aire d’affection. À Namur, les aires d’affection qui sont identifiées par la MRC sont le périmètre urbain, la villégiature, l’habitat mixte, la foresterie et l’agriculture.

Le tracé projeté des grandes voies de circulation recense les principales routes qui offrent des connexions entre les différents secteurs à l’intérieur comme à l’extérieur du territoire. Le Plan des Tracés identifie le réseau routier existant, les axes routiers d’importance, la classification des chemins locaux, le transport de personnes et les sentiers de motoneiges. Il prévoit également les prolongements des voies de circulation qui seraient avantageuses pour le désenclavement des secteurs les plus isolés.

Le plan d’urbanisme sert en somme de lien entre les divers règlements d’urbanisme, assurant ainsi la cohérence des objectifs de développement de la municipalité avec ceux du schéma d’aménagement. Le plan d’urbanisme met ainsi la table pour guider les actions de la municipalité concernant son développement et son aménagement pour les années à venir.

Fonds ministère de la Culture et des Communications http://numerique.banq.qc.ca/resultats#07H,P1,S9,D1,P17 Namur Destination Guide

http://trip-suggest.com/canada/quebec/namur/

Texte de Monsieur André Gerard

Extrait du livre " Artiste et Patrimoine, Parcours ancestral esquissé"

Site officiel, Municipalité de Namur, http://namur.ca/

Histoire du Québec, Municipalité de Namur, http://histoire-du-quebec.ca/namur

https://www12.statcan.gc.ca/census-recensement/2016/as-sa/fogs-spg/Facts-csd-fra.cfm?LANG=fra&GK=CSD&GC=2480110&TOPIC=1

Procès-verbal, Municipalité de Namur, 2018-10-09, http://namur.ca/wp-content/uploads/pv-10-09-reg.pdf Images pour page couverture

https://media-cdn.tripadvisor.com/media/photo-s/07/6c/88/94/a-l-entree-de-la-municipalite.jpg http://namur.ca/wp-content/gallery/galerie/IMG_0219.jpg

http://namur.ca/galerie-photos/

MUNICIPALITÉ DE NAMUR

PLAN D’URBANISME

RÈGLEMENT NO 2020-209

Dans le document MUNICIPALITÉ DE NAMUR PLAN D URBANISME. RÈGLEMENT N o (Page 42-48)