Pour le moniteur

La leçon

SAMPLE

Salomon construit le Temple

C’est sur la plus haute colline de Jérusalem que le Temple de Dieu a été construit. Le roi Salomon voulait que le Temple de Dieu soit le plus magnifique que l’on ait jamais construit.

Rien n’était trop beau pour le grand Dieu du ciel et de la terre!

Aucun travail n’était trop dur pour la maison de Dieu.

Il fallait du bois et le roi a pensé à la meilleure espèce qui soit: le bois de cèdre. Cet arbre est grand, il sent bon et il dure de très longues années.

Malheureusement, il n’y avait pas de cèdres près de Jérusalem, mais dans un autre pays, la région de Tyr. Le roi Salomon a donc envoyé une lettre au roi de Tyr en lui disant:

(Vous déroulez le papier sur au nom de l’Éternel mon Dieu.

La maison que je vais bâtir doit être grande, car Dieu est grand.

Envoie-moi des cèdres. Tes ser-viteurs savent comment couper ces arbres: mes serviteurs pour-ront les aider. Pour payer les arbres et le travail, je donnerai à tes serviteurs vingt mille mesu-res de blé, et autant d’orge, de vin et d’huile. Envoie-moi aussi un homme habile, un bon ouvrier qui connaît le travail de l’or, de l’argent, de l’airain et du fer, et aussi la sculpture.

Le roi de Tyr a été très con-tent de pouvoir échanger son bois contre la nourriture que lui promettait Salomon. Il a ordonné à ses ouvriers de cou-per tous les arbres dont Salomon avait besoin, de lier les troncs ensemble et de les faire flotter

sur la mer pour qu’ils puissent être transportés vers Jérusalem.

D’autres ouvriers sont arrivés vers Salomon pour extraire et tailler une très belle pierre blan-che. Cette belle pierre s’appelle du marbre. Les ouvriers cou-paient ce marbre en gros blocs, prêts à être posés à l’endroit voulu sur la colline, si bien que pendant toutes les années qu’a duré la construction, on n’a pu entendre aucun coup de mar-teau ni aucun bruit d’outil dans le Temple de Dieu. connaissaient la sculpture sur bois et la tapisserie ont décoré les murs avec des anges, des fleurs, des feuilles et des palmes.

D’autres ouvriers ont fait les beaux chandeliers, les plateaux, les coupes et les vases.

Devant le Temple, il y avait sacrificateurs pouvaient entrer dans le Lieu Saint. Quant au Lieu Très Saint, seul le souverain sacrificateur pouvait y entrer, une seule fois par an. Autour de ces deux salles se trouvaient d’autres pièces et des cours où les Israélites avaient la permis-sion d’entrer.

Enfin, un jour, tout a été ter-miné, après sept ans et demi de dur travail. Alors, le roi a convo-qué tout le peuple à Jérusalem pour faire la consécration du Temple. Quel grand jour quand tous sont venus pour la pre-mière fois adorer Dieu dans le nouveau Temple! A l’avant mar-chaient le roi et ses chefs. Les sacrificateurs portaient l’arche de Dieu. C’était le coffre sacré

où étaient enfermées les deux tables des commandements de Dieu. Ils devaient la déposer dans le Lieu Très Saint, derrière le grand rideau bleu, pourpre et rouge.

A ce moment, un chœur de chanteurs (on les appelle des chantres) vêtus de blanc ont fait retentir un chant de louanges à Dieu:

«Car l’Éternel est bon, car sa miséricorde dure à toujours».

Puis cent vingt sacrificateurs sonnèrent de la trompette et d’autres jouèrent de la harpe et des cymbales. Quand les sacrifi-cateurs sont sortis du Lieu Saint et alors que les musiciens conti-nuaient à louer Dieu, une nuée est venue dans le bâtiment: la gloire de Dieu remplissait son Temple! La nuée disait que l’Eternel était dans son Saint Temple.

Puis Salomon a parlé. Il s’est tourné vers l’assemblée d’Israël et l’a bénie. Ensuite, il est monté sur une estrade qu’on avait pla-cée au milieu de la cour, et il a levé ses bras vers le ciel.

(Regarder l’image de la leçon.) De tout son cœur, il a prié:

«O Seigneur Éternel, les cieux ne peuvent pas te contenir;

combien moins cette maison que j’ai bâtie! Cependant, accepte le culte de ton peuple qui te loue ici, car nous t’appar-tenons. Entends les prières de ton peuple qui montent vers toi jour et nuit.»

Des animaux avaient été tués et placés sur l’autel de Dieu. Au moment où Salomon terminait sa prière, le feu est descendu du ciel et a brûlé ces animaux.

Lorsque les Israélites ont vu le feu du ciel descendre sur l’autel et la gloire de Dieu remplir le Temple, ils se sont mis à genoux, ont courbé la tête et ont adoré le Seigneur en disant::

«Car l’Eternel est bon, car sa miséricorde dure à toujours.»

SAMPLE

Nous répondons à Dieu en l’adorant

Le roi Salomon a voulu que le Temple soit splendide pour montrer à Dieu combien il l’aimait et le respectait.

Aujourd’hui, nous nous réunissons dans une église qui est bien moins belle que le Temple de Jérusalem. Qu’en pense Dieu d’après vous?

Quelle genre d’église aime-t-il le plus?

(Laissez les enfants s’exprimer librement avant de continuer.)

La Bible dit que Dieu ne regarde pas ce que les hommes regardent: les hommes regardent et admirent les belles choses, les beaux bâti-ments, mais Dieu regarde dans les cœurs. Et c’est ce qu’il voit dans les cœurs qui le réjouira ou l’attristera.

Qu’est-ce que le Seigneur aime trouver dans ton cœur?

• Il aime trouver de la reconnaissance pour tout ce qu’il te donne chaque jour. Ferme les yeux et pense à ta maison, tes parents, tes frères et sœurs, tes amis, l’eau que tu bois, la nourri-ture que tu manges, les habits que tu portes, ton corps en bonne santé et dis un grand merci à Dieu.

• Dieu aime aussi que tu le loues parce qu’il te garde, il est toujours avec toi. Chantons de tout notre cœur: Que le nom du Seigneur soit loué (page 16).

• Le Seigneur aime que tu penses à quel point il est grand et puissant: il a créé la terre et toutes les planètes, tous les astres, et il veille sur tout ce qui existe! Chantons: Tout dit qu’il est mer-veilleux (page 5).

• Une autre chose que le Seigneur aime trouver dans ton cœur, c’est que tu lui fasses confiance, comme David, même quand c’est difficile. Que tu cherches à faire ce qui lui plaît.

Chantons: Je le veux aussi (page 35).

Chaque fois que tu viens à l’église, pense que le Seigneur ne s’intéresse pas à tes beaux habits, mais qu’il regarde dans ton cœur. Ne viens pas pour te montrer, mais pour louer et adorer Dieu

de tout ton cœur. Fermons nos yeux et prions.

Nous mémorisons la Parole de Dieu

Répétons ensemble cette belle phrase que le peuple de Dieu a dite dans le Temple:

«Car l’Eternel est bon, car sa miséricorde dure à toujours.»

Le mot «miséricorde» veut dire que Dieu aime pardonner. Combien je suis heureux que le Seigneur ait pardonné tous mes péchés! Quel est le chant qui dit que Dieu nous pardonne car il nous aime? Chantons ensemble: Pardonne, c’est beaucoup mieux (page 29), pour bien com-prendre ce que veut dire le mot «miséricorde».

Maintenant, chacun va penser à une chose précise pour laquelle il aimerait louer Dieu.

Puis, à tour de rôle, vous allez dire cette chose, et toute la classe dira le verset biblique.

(Laissez aux enfants un temps de réflexion en les encourageant à trouver quelque chose de très personnel.)

Ex: Paul se lève et dit: «Le Seigneur m’a pro-tégé quand j’ai fait un grand voyage pour aller voir ma grand-mère.»

Toute la classe récite alors: «Car l’Eternel est bon, car sa miséricorde dure à toujours» et on passe à l’enfant suivant.

Nous répondons à Dieu par nos actions

«Nous allons essayer de mettre une musique sur le verset biblique pour pouvoir le chanter.

Réfléchissons. Qui a une idée?»

Les enfants qui ont une idée se lèvent et chantent. Toute la classe fait un choix et essaye d’améliorer l’air choisi.

Chantez-le ensuite de nombreuses fois car vous risqueriez de l’oublier jusqu’au dimanche suivant. L’idéal serait de pouvoir l’enregistrer.

SAMPLE

Notre but

Nous allons réviser les leçons 5 à 11 qui con-cernent David.

Si nous ne les revoyons jamais, les enseigne-ments risquent d’être vite oubliés. Aussi, les révisions sont très importantes. Si nous les pré-sentons sous forme de jeux, les enfants partici-peront avec beaucoup de plaisir et en tireront un grand profit.

A l’aide des images et de questions, nous aiderons les enfants à se rappeler les histoires bibliques et leur application à la vie de tous les jours.

Nous ferons aussi une révision de tous les versets appris en réfléchissant à nouveau à leur signification.

Que les enfants soient encouragés à vaincre leurs difficultés en comptant sur le Seigneur et à rechercher ce qui lui plaît.

Matériel à préparer

• Images des leçons 5 à 11

• Avoir sur une feuille les phrases de révision.

• Avoir sur une feuille les versets des leçons 5 à 11.

Dieu nous parle dans la Bible

Vous affichez sur le tableau les images des leçons 5 à 11 de cette façon:

Vous copiez Ephésiens 6:10 au-dessus de l’image 5.

Pour aider les enfants à se rappeler les histoi-res, dites quelques phrases et demandez-leur de montrer l’image qui correspond à chacune:

- Méphiboscheth était le fils de Jonathan, le grand ami de David.

- David n’a pas tué Saül alors qu’il aurait pu le faire.

- Le roi David a mis de côté beaucoup d’or, d’argent et de pierres précieuses pour la construction du temple.

- Nabal a fait un grand festin mais il n’a pas voulu donner de nourriture à David et ses hommes.

- Jonathan aimait David plus que n’importe quelle autre personne.

- David est le petit berger qui a tué le géant de

Leçon 13

In document Jésus me sauve. carnet pour le moniteur. (enfants de 8 à 11 ans) SAMPLE. écrit par. Andrée Loas. Illustrations: Philippe De Wald (Page 36-39)