Études sur la santé des populations

Dans le document Programme d’études et d’enquêtes 2018 de la DREES - Août 2018 - APHP DAJDP (Page 31-34)

3.1 Santé des enfants

a. Enquêtes de santé en milieu scolaire

Les premiers résultats de l’enquête de santé sur les adolescents des classes de troisième réalisée en 2016-2017 seront publiés fin 2018. Les données seront mises à disposition des chercheurs à partir du 1er trimestre 2019.

Disparités régionales de santé et habitudes de vie des enfants de grande section de maternelle

Une étude sur les disparités régionales en matière de santé éclairée par les habitudes de vie sera réalisée à partir de l’enquête auprès des élèves de grande section de maternelle en 2012-2013 sous forme d’un Études et Résultats. Elle reprendra les principaux indicateurs de l’étude de cadrage publiée en juin 2015 et analysera les disparités selon les grandes régions.

3.2 Santé des jeunes

a. État de santé et recours aux soins des jeunes de 18 à 24 ans (finalisation au 1er trimestre 2018)

Cette étude exploite les données de l’enquête nationale sur les ressources des jeunes (ENRJ) réalisée par la DREES et l’Insee en 2014. Cette enquête, réalisée en ménages ordinaires et en institutions, permet de décrire les ressources et les conditions de vie des jeunes adultes de 18 à 24 ans en France et comporte aussi des questions sur leur santé et leur recours aux soins. La présente étude devrait être finalisée début 2018. Elle vise à caractériser l’état de santé, la couverture complémentaire santé et le recours aux soins des jeunes adultes en adoptant une approche selon la situation principale des jeunes (en études, en emploi, etc.). L’étude, déjà très avancée, montre notamment que l’état de santé des jeunes cumulant des études et un emploi au moment de l’enquête, ainsi que des jeunes ni en emploi, ni en études, ni en formation (ou NEET) est moins bon que celui des autres jeunes.

3.3 Santé des personnes âgées

a. État de santé et recours aux soins des personnes âgées et comparaison des situations à domicile et en institution (publication fin 2018)

Le module santé de l’enquête CARE (ménages et institutions) fera l’objet d’une exploitation afin de dresser un pano-rama de l’état de santé des personnes âgées en 2014-2015. Ce module intègre des questions sur la santé perçue, les maladies chroniques et les limitations fonctionnelles, ainsi que sur les chutes ou les douleurs physiques.

L’appariement de ces données avec celles du Sniiram et du PMSI permettra de compléter cette étude par des résultats sur les affections de longue durée et le recours aux soins. La santé mentale des personnes âgées sera également étudiée.

Au-delà d’un état des lieux sur les personnes âgées de plus de 60 ans en France en 2014-2015, cette étude visera plus spécifiquement à comparer l’état de santé et le recours aux soins entre les personnes en institution et à domicile. Elle s’inscrit dans la continuité d’un travail réalisé sur les enquêtes Handicap-santé en ménages et en institutions (2008) comparant l’état de santé et le recours aux soins entre les plus de 75 ans résidant en institution ou à domicile. La comparaison de ces deux sources permettra également de dresser un bilan sur l’évolution de l’état de santé des 60 ans ou plus au cours des dix dernières années.

Cette étude a été proposée comme dossier de l’ouvrage Insee France, portrait social 2018. Elle s’inscrit dans le pro-longement d’un travail réalisé par une stagiaire qui donnera lieu à un Études et Résultats, dont la rédaction est avancée, sur les limitations fonctionnelles à partir de l’enquête CARE ménages.

3.4 État de santé déclaré

a. Pathologies déclarées en enquête et repérées dans le Sniiram-PMSI : une étude de la sous-déclaration dans l’enquête santé et protection sociale 2012 et 2014 (en collaboration avec l’Irdes, publication fin 2018)

Le bureau réalisera, en collaboration avec l’Irdes, une étude comparée de la morbidité déclarée dans ESPS 2012 et EHIS-ESPS 2014 et les « top pathologies », qui sont des algorithmes développés par la Cnamts permettant d’inférer différentes pathologies à partir des consommations de soins individuelles, des diagnostics hospitaliers et des affec-tions de longue durée. Réalisée grâce à l’appariement des enquêtes ESPS 2012 et EHIS-ESPS 2014 au Sniiram-PMSI, cette étude s’appuiera sur le repérage de quatre maladies aux caractéristiques très différentes : le diabète, l’hypertension artérielle, les maladies respiratoires et la dépression. L’attention sera portée sur les individus associés à ces pathologies au vu de leur recours aux soins et qui ne déclarent pas la maladie dans l’enquête. Selon les patholo-gies, différentes pistes d’explication des écarts retrouvés pourront être recherchées (oubli, méconnaissance, ou refus de déclarer). Une étude des liens entre la sous-déclaration et les caractéristiques socio-économiques enrichira ces interprétations et permettra d’affiner des résultats méthodologiques sur la fiabilité du recueil des maladies auto-déclarées (Dauphinot et al., 2006, QES).

3.5 Espérance de vie

a. Espérance de vie sans incapacité

L’espérance de vie sans incapacité (EVSI) aussi appelée espérance de vie en bonne santé, est l’un des « nouveaux indicateurs de richesse » retenu pour le suivi de la loi du 13 avril 2015.

Le bureau publiera chaque mois d’octobre les EVSI de l’année précédente par sexe et âge pour alimenter le rapport au gouvernement.

Par ailleurs, une réflexion sera menée en 2018, en collaboration avec les autres institutions en charge de ces indica-teurs (Ined, Insee) pour approfondir ce travail et mesurer la faisabilité d’une déclinaison de ces indicaindica-teurs selon la PCS dont la dernière actualisation remonte à 2003.

À l’occasion des mises en ligne sur data.drees, un Études et Résultats de deux pages sera publié au premier trimestre 2018 pour les données 2016 et au mois d’octobre n+1 pour les années suivantes.

3.6 Inégalités sociales et territoriales de recours aux soins

a. Recours aux soins bucco-dentaires des enfants : démarche préventive ou curative ? Cette étude mettra à profit la profondeur historique des données médico-administratives de l’échantillon général des bénéficiaires de l’EGB ou du DCIR pour analyser le recours aux soins bucco-dentaires des enfants âgés de 3 à 18 ans et observer la part des consultations qui ne donnent pas lieu à des soins facturés et qui peuvent être considérées comme du recours « préventif » aux consultations donnant lieu à des soins curatifs. L’objectif sous-jacent est d’analyser les inégalités sociales du recours chez le dentiste et éventuellement observer les différences de pratiques profession-nelles en matière de prévention.

Disparités du recours à l’orthophoniste

À partir de l’exploitation du DCIR, il s’agit d’observer la part des enfants et adolescents ayant recours à l’orthophoniste et d’analyser ainsi les différences sociales et spatiales tant concernant le dépistage de ces troubles cognitifs spéci-fiques que dans la prise en charge.

Recours aux soins préventifs chez les enfants

À partir de l’exploitation du DCIR, il s’agit d’analyser la prévention et les prises en charge en matière des troubles de la vision et de l’audition chez l’enfant. Ces résultats pourront être mis en perspective avec les connaissances apportées par les enquêtes santé en milieu scolaire.

Construction d’indicateurs de qualité de vie des mineurs au travers des données

de consommation de soins (en collaboration avec le BJF, publication prévue courant 2018) Le bureau jeunesse famille (BJF) a sollicité le BESP dans le cadre de la réalisation d’une étude sur les conditions de vie des mineurs selon les territoires, devant aboutir à la construction d’une typologie de territoires.

Concernant le domaine de la santé, le BJF a demandé au BESP de s’associer à la réflexion sur le choix des indicateurs qui seraient les plus pertinents (périnatalité, santé sexuelle, santé mentale et prévention). Le cas échéant, ils mettront à disposition du BJF les indicateurs issus du SNDS selon le niveau géographique demandé (en principe la commune ou la communauté de communes).

3.7 Santé dans les outre-mer

a. Santé déclarée dans les DROM (publication 2e trimestre 2018)

Un Études et Résultats paraîtra sur l’état de santé déclaré en métropole et dans les DROM (hors Mayotte). Il s’inscrit dans le prolongement d’une étude publiée sur le site de Santé publique France à partir du Baromètre santé réalisé par l’Inpes en 2014. Moins centrée sur les modèles économétriques, cette publication permettra de diffuser les résultats de cette étude constatant une moins bonne santé déclarée dans les DROM qu’en métropole, notamment pour les femmes.

Exploitation des données du SNDS dans les DROM

Dans la perspective du développement de travaux sur les DROM ainsi que dans la perspective de l’appariement des résultats de l’enquête EHIS 2019 avec les données du SNDS, une étude sera faite sur la qualité des données adminis-tratives des cinq départements et régions d’outre-mer. Cette étude pourra donner lieu à une note méthodologique en interne, et faire également l’objet d’échanges avec la Cnamts afin d’améliorer notre connaissance de ce système d’informations.

Ces travaux pourront ensuite, selon la qualité évaluée, aboutir à l’étude, dans les DROM, du recours aux soins pri-maires (prévention, consultations, dépistage…), de la prévalence des pathologies ainsi que de leur prise en charge, avec un point d’attention particulier porté aux pathologies plus spécifiquement présentes sur ces territoires (diabète, maladies infectieuses, etc.).

3.8 Santé et conditions de vie

a. Exploitation du module santé de l’enquête Statistiques sur les ressources et les conditions de vie (SRCV) 2017

Tous les trois ans, un module spécifique sur la santé vient compléter l’enquête annuelle SRCV. Ce module de 10 minutes aborde les thèmes de l’état de santé des adultes, les soins reçus par les personnes du ménage, les déterminants de la santé des adultes, la santé des enfants et la complémentaire santé.

En lien avec l’Insee, le bureau affinera la définition d’un sujet autour des conditions de vie et de la santé à partir des données de ce module santé de l’enquête SRCV 2017 dont les données seront disponibles fin 2018.

Dans le document Programme d’études et d’enquêtes 2018 de la DREES - Août 2018 - APHP DAJDP (Page 31-34)